Vous êtes ici : Accueil > Le CDI > Archives CDI > Archives CDI 2012/2013 > Bouqui-Net > Harry Potter à l’école des sorciers lu par Inès Bouchenafa
Publié : 3 février 2013

Harry Potter à l’école des sorciers lu par Inès Bouchenafa


Harry Potter à l’école des Sorciers. Tome 1


 


Harry Potter est un jeune garçon âgé de 11 ans. À l’âge de seulement 3 mois, Harry a perdu ses parents dans un accident de voiture, enfin c’est ce que lui ont dit son oncle Vernon et sa tante Pétunia Dursley. Toute sa vie va basculer lorsque un demi-géant nommé Hagrid lui révèle qu’il est un sorcier et qu’il est inscrit à l’école de sorcellerie de Poudlard depuis sa naissance.


 



 


 


 



 


 


 


 


Au -dessus de sa tête,une pancarte signalait :<<Poudlard Express -11 heures>>. En regardant derrière lui, Harry vit une grande arche de fer forgé à la place de la barrière et des tourniquets. Un panneau indiquait : voie 9 3/4. Il avait réussi à trouver son train. 



De la fumée s’échappait de la locomotive et se répandait au-dessus de la foule, des chats de toutes les couleurs se glissaient çà et là entre les jambes des passagers et la rumeur des conversations était ponctuée par le bruit des valises traînées sur le quai et des ululements que les hiboux échangeaient d’un air grognon.


 



 


 


 


 


Il voyait la petite balle agiter ses ailes un peu plus loin devant lui et fit donner toute la puissance de son balai.



 


Le chien se tenait immobile, ses six yeux fixés sur eux. S’il ne les avait pas encore dévorés, c’était sans doute parce qu’ils l’avaient pris par surprise, pensa Harry, mais à en juger par ses grognements qui roulaient comme le tonnerre, il n’allait pas tarder à leur bondir dessus.


 


 


 



Vingt minutes plus tard, Harry sortit du magasin de hiboux avec une grande cage à l’intérieur de laquelle une magnifique chouette aux plumes blanches comme la neige dormait paisiblement la tête sous l’aile.


Ils se trouvaient devant un grand bâtiment d’une blancheur de neige, qui dominait les boutiques alentours. Debout à côté du portail en bronze étincelant, vêtu d’un uniforme écarlate, se tenait un...


_Ehoui, c’est un gobelin, dit Hagrid tandis qu’ils montaient les marches de pierre blanche qui menaient au portail.


 

Il vit tout d’abord son reflet, pâle et terrifié. Mais un instant plus tard, le reflet lui sourit. Il se vit alors mettre la main dans sa poche et en retirer une Pierre rouge-sang. Son reflet lui adressa un clin d’oeil et remit la Pierre dans sa poche. Au même moment, Harry sentit quelque chose de lourd tomber dans sa vraie poche. Il ne savait pas comment, il n’arrivait pas à le croire, mais maintenant, c’était lui qui avait la Pierre.



 


son

 
Harry prit la baguette et sentit aussitôt une étrange chaleur se répandre dans ses doigts. Il la leva puis l’abaissa en la faisant siffler dans l’air. Une gerbe d’étincelles rouges et ors jaillit alors de l’extrémité de la baguette, projetant sur les murs des lueurs mouvantes.