Le site du collège Soutine
Slogan du site
Descriptif du site
Photo du foot féminin du mercredi 3 juin 2015 + match France Angleterre

Liens à copier dans la barre

Article mis en ligne le 4 juin 2015

par J. Robert

Les cocottes remportent la compétition dans le tournoi 2, Les minimes filles se classent 2ème derrière la section départementale de Mathurin Régnier dans le tournoi 1, L’équipe mixte benjamines et minimes filles se classent 3ème du tournoi 2

Site AS

https://plus.google.com/photos/110872327641540079588/albums/6156256566691203521

Site unss

https://www.facebook.com/# !/media/set/?set=a.959291257445325.1073741857.833966826644436&type=1

Site la république du centre

http://bcove.me/815hbvb7

Championnat d’Europe de foot féminin U19, à Brou : dominer n’est pas gagner


La jeune gardienne anglaise Sophie Baggaley a endigué toutes les attaques françaises. - Germond Bernard
La jeune gardienne anglaise Sophie Baggaley a endigué toutes les attaques françaises. - Germond Bernard

Les occasions les plus franches ont été françaises, hier, à Brou. Pourtant, les Bleuettes ne sont parvenues à tromper la vigilance de la gardienne anglaise.
Ambiance champêtre et bon enfant sur le stade municipal de Brou, hier, à l’occasion du match féminin France-Angleterre des U19. En pleine préparation pour la phase finale du championnat d’Europe, qui se déroulera du 15 au 27 juillet en Israël, les deux équipes se sont quittées sur un score de parité (0-0).

Les Françaises ont dominé copieusement tout au long de la première période. Mais, elles ne parvenaient pas à convertir plusieurs occasions franches A l’image de l’excellente et vive Lyonnaise Delphine Cascarino et de Marie-Charlotte Léger. À chaque fois, la brillante gardienne anglaise Sophie Baggaley était à la parade.

En panne d’efficacité
Après la pause, les entraîneurs faisaient tourner leur effectif, mais les Bleuettes, en panne de finition, ne parvenaient toujours pas à prendre l’avantage, malgré une domination constante.

Les deux équipes se retrouveront demain, à 11 heures, sur le stade Jacques-Couvret de Chartres.

 

Bernard Germond