Vous êtes ici : Accueil > Les clubs > Le club photo > Club photo : Les élèves s’initient au portrait
Publié : 1er juin 2014

Club photo : Les élèves s’initient au portrait


Le portrait

Durant une quinzaine d’heures, 18 élèves du club photo ont suivi un stage avec un photographe professionnel installé à Lèves : M. Vallée. Portraitiste, il a enseigné aux élèves les rudiments de son art, en studio comme à l’extérieur. Réglage des flash, lecture de la lumière, direction du sujet, tous ces points ont été abordés un par un afin de faire progresser les élèves. Et les progrès ont été rapides. Progressivement, les élèves sont passés d’une source lumineuse, à deux puis à trois. Voici comment s’est déroulé le stage.


 


Plan d’éclairage avec une seule source :


Une seule source d’éclairage peut suffire à faire de jolis portraits. C’est même par là qu’il faut commencer pour se familiariser avec l’éclairage de studio. L’ajout d’un réflecteur a été utilisé pour déboucher les ombres. Les élèves se sont répartis en plusieurs groupes. Certains travaillaient avec un fond blanc, d’autres avec un fond noir. Cette première étape leur a permis d’apprendre à positionner la source principale d’éclairage par rapport au sujet. Ils se sont vite aperçus que le plus difficile dans l’art du portrait était de diriger le modèle et de cadrer juste. Sur ce dernier point, M. Vallée s’est comporté en véritable pédagogue, expliquant à chaque prise ce qui n’allait pas et demandant aux apprentis photographes de recommencer jusqu’à ce que le résultat lui convienne.

 


Plan d’éclairage avec deux sources :


Sur les photos précédentes, si notre fond noir est bien noir, le fond blanc, lui, est gris. Une deuxième source a donc été ajoutée pour lui rendre sa couleur d’origine. La source principale a été réglée à F/8, et celle du fond à F/11 se sorte de le surexposer légèrement (un trop fort éclairage sur le fond aurait mis le sujet en contre-jour).

 


Plan d’éclairage avec trois sources :


Ici, c’est un fond marron qui a été utilisé. La première source a été utilisée comme éclairage principal. La deuxième (non représentée) a été placée à la vertical du sujet pour éclairer ses cheveux et ses épaules. La troisième a servi à éclairer le fond. Deux boîtes à lumière ont été montées sur la première et la deuxième source. La troisième était munie d’un bol 17 cm et d’une grille en nid d’abeilles pour concentrer l’éclairage sur le fond.

 
 


A l’extérieur :


C’est cette partie du stage qui a posé le plus de problème aux élèves. A l’extérieur, on ne règle pas l’intensité de la lumière, on ne la choisit pas. On doit faire avec le soleil et les nuages et apprendre chercher de belles lumières.