Vous êtes ici : Accueil > Le CDI > Archives CDI > Archives CDI 2012/2013 > Bouqui-Net > "La sorcière amoureuse" lu par Zoé
Publié : 18 février 2013

"La sorcière amoureuse" lu par Zoé


  La sorcière amoureuse


 


L’ horrible sorcière Yark propose à son corbeau Coconislas un marché diabolique. S’ il réussit son stage chez Prout, le déparfumeur, il sera libéré et redeviendra le beau prince qu’il était. Sinon il restera à son service à tout jamais. Mais Yark ne lui facilite pas la tâche : elle est prête à tout pour garder son corbeau adoré ! 


 4 éme de couverture


-Enfin, te voilà : si tu savais comme je t’ai attendu... Elle fit entrer l’oiseau. Elle le cajola, elle lui donna à manger et à boire. Coco la remercia et lui redemanda si elle connaissait la sorcière Yark.


- Ne plaisante pas ainsi. Tu vois bien qu’elle est en face de toi !


Sur ces mots, la belle se mit à pleurer. Coco n’y comprenait rien. Elle continua.


page : 40 et 41


Alors, c’ est toi, le fameux corbeau ? Tu vas passer deux épreuves, et ensuite tu réaliseras mon projet, une robe de basse découture pour chacun de mes déparfums. Si tu es aussi génial que ta maîtresse le prétend, tu repartiras avec le savon superpuant. Pour commencer, suis-moi au magasin. Le magasin était une immense salle où Prout rangeait les matières qu’il utilisait pour ses déparfums. Il y avait là des montagnes de poissons pourris, de camemberts et de vieilles chaussettes, sans parler des bassines pleines de pipi de chat.



page : 22 et 23.

 


 


Une des larmes avait à peine touché les plumes qu’un coup de tonnerre se fit entendre. Coconislas de l’Espadon apparut. Il resplendissait de jeunesse et de beauté, comme la nuit du premier bal. Il prit la jeune fille dans ses bras, il la porta dehors, au bord de l’eau, et lui dit :


- Regardez-vous !


De Yark, il n’y avait plus trace. C’est l’image de la belle inconnue qui se reflétait dans le bassin du jardin. Le prince l’embrassa en lui jurant de l’aimer pour la vie...


page : 42 et 43