Vous êtes ici : Accueil > Les clubs > Le club météo > Petite pause avant le retour de LA PLUIE !
Publié : 17 février 2014

Petite pause avant le retour de LA PLUIE !


BULLETIN DU LUNDI 17 FEVRIER


Il n’y a pas club ce jour.


Mais quelques lignes suffiront pour dire que :


- sans être forcément lumineux, le ciel pourrait ne pas être trop encombré. Il ne devrait pas pleuvoir jusqu’à jeudi. Les températures seront conformes aux normes si les brouillards ou nuages bas ne se dissipent pas ou légèrement supérieures si le soleil se montre.


-dès jeudi, la légère tendance anticyclonique devrait céder de nouveau et la pluie fera une réapparition.


-Ensuite, ainsi que pour la première semaine de vacances, la tendance qui se dégage est celle d’un temps souvent perturbé, pluvieux (sans excès...à confirmer), avec de possibles moments ensoleillés entre les fronts pluvieux. Les températures devraient être douces.


La récurrence du flux zonal a été incroyable cette année. Ce genre de flux, nous ne le connaissions quasiment plus depuis l’hiver 2003, à peu près. Il s’est donc rétabli avec une vigueur étonnante, qui a compensé en quelque sorte les années d’absence ou de grande discrétion de ce flux, qui ne se mettait jamais en place pour une durée supérieure à une semaine, environ, durant la dernière décennie. Cela fut le cas cet hiver.


L’hiver est pratiquement fini. En météo, le printemps commence le 1er mars. Certes, il peut encore faire froid, la neige peut tomber. Mais les excès hivernaux, tels que le Japon ou les Etats-Unis les connaissent encore, devraient nous épargner.


Les modèles ne laissent pas envisager de blocage pouvant apporter du froid, même à longue échéance. Pour le voir, il faut consulter des modèles de prévision saisonnière, expérimentaux et donc soumis à beaucoup d’erreurs. L’un d’eux, CFS, place des possibilités de début de printemps, très doux, voire chaud, en mars (type mars 2012 ?) avant la véritable arrivée de ... l’hiver, en fin de mois de mars ou en avril avec un impressionnant blocage nordique qui donnerait un temps extrêmement froid. Ce serait un peu "fou" (et désastreux pour la végétation !)...Mais cela n’est pas impossible. Nous verrons bien.


A bientôt.


 


BULLETIN DU LUNDI 10 FEVRIER (SOIR)


Les élèves, dans leurs prévisions de ce midi, n’ont pas mentionné le VENT. A leur décharge, ils ont eu peu de temps pour les établir...


En effet, le vent pourrait souffler fort entre mercredi après-midi et jeudi après-midi (à priori, le seuil de tempête ne serait pas atteint ici, mais une consultation des prévisions professionnelles doit être faite).


Et, ce qui n’apparaissait pas ce midi (et qui pourrait être annulé sur les modèles de demain), une dépression "bombe", à creusement explosif en fait, est aperçue pour samedi prochain. Si tel était le cas, le vent pourrait souffler vraiment en tempête ce week-end. A surveiller évidemment.


 


BULLETIN DU DIMANCHE 9 FEVRIER


En attendant la mise à jour des élèves demain, nous pouvons confirmer la perpétuation de ce flux zonal. Heureusement, il nous offre des moments d’éclaircies et de ciel bien dégagé entre deux passages perturbés, comme en ce dimanche.


A priori, un front très pluvieux va nous concerner mardi puis mercredi soir. Jeudi sera une journée sans doute très humide.


Le vent soufflera mais sans doute modérément sur l’Eure-et-Loir. Il pourrait accélerer en fin de semaine et le week-end prochain. La pluie restera aussi au rendez-vous.


Il faudra évidemment, comme d’habitude, se fier aux prévisions des professionnels.


A bientôt.


BULLETIN DU JEUDI 6 FEVRIER (mi-journée)


Nous y sommes : la zone barocline est très basse, très au sud. Nous sommes donc exposés à être concernés directement par les tempêtes océaniques puisque nous n’avons plus aucune barrière anticyclonique, barrière qui depuis 10 ans était si forte et si au nord sur l’Atlantique qu’elle bloquait le passage de toutes les dépressions hivernales, nous exposant alors plutôt aux flux de nord. C’est ainsi. Et il en sera de même pour un minimum de 7 à 10 jours peut-être.


Nous allons subir l’assaut de plusieurs tempêtes durant plusieurs jours. Il faudra être particulièrement prudent, surtout à l’occasion de déplacements.


ATTENTION : Météo France a placé l’Eure-et-Loir, déjà, en ALERTE ORANGE VENTS VIOLENTS. Il faut absolument écouter et suivre leurs conseils. (Cliquez sur leur carte d’alerte et cliquez directement sur notre département pour lire régulièrement les mises à jour nous concernant)


A priori, le vent va accélérer en fin de journée et devrait, ici, atteindre son intensité maximale en deuxième partie de nuit et demain matin. Attention, les rafales pourraient excéder les 100 km/h !


Nous pourrions subir un deuxième épisode de vent violent entre vendredi soir et samedi midi.


Il y en aura peut-être encore un autre entre dimanche et lundi.


Et la semaine prochaine, en particulier le milieu de semaine, pourrait réserver encore des attaques venteuses. La prévision est ensuite délicate car de gros systèmes (comme celui de mardi/mercredi dernier), bien prévisibles, côtoient de petits phénomènes pouvant être très violents (les dépressions "bombes", à creusement explosif) très difficiles à prévoir car de formation rapide.


Prudence !!!! Et écoutez Météo France !!!!


 


BULLETIN DU VENDREDI 31 JANVIER


Comme prévu, le flux zonal accélère.


Il faut remarquer la zone barocline, que l’on peut simplifier comme étant la zone où le gradient (amplitude ou différence) de pression est le plus fort, signalant là une frontière d’intense activité dépressionnaire, très venteuse : cette zone sera très "basse", très méridionale. Située ordinairement à peu près au niveau des îles britanniques, tout semble indiquer qu’elle se trouvera à notre latitude, ou plus au sud encore, ouvrant la voie à des dépressions tempétueuses venues de l’océan et qu’aucune haute pression ne devrait freiner !


Il pourrait y en avoir à plusieurs moments la semaine prochaine mais la journée de mercredi semble plus exposée. Prudence : il conviendra d’écouter les bulletins météorologiques professionnels et tout particulièrement les bulletins de vigilance de Météo France. Signalons au passage qu’une partie de la Bretagne est placée ce soir en vigilance rouge (très rare niveau de vigilance !) "vague/submersion/inondation". Une dépression très creuse à 940 hPa, au large sur l’Atlantique, va créer une onde massive, une houle puissante qui frappera directement la Bretagne et les départements littoraux, en période de très grandes marées... Espérons que cela n’engendre ni dégât ni victime (en particulier qu’aucun inconscient n’aille "admirer" au péril de sa vie le spectacle de la mer déchaînée, ce qui peut s’avérer tragique en situation de vigilance).
 


Bon week-end.


 


BULLETIN DU LUNDI 27 JANVIER 2014


Le temps de ce lundi, qui nous paraît si frais, n’est qu’un temps de saison. Nous avons oublié ces dix dernières années, quand la température passait si souvent et si longuement sous les normes de saison.


La spécificité de cet hiver 2013/2014, c’est la vigueur du flux zonal. Aucun blocage ne pourra se mettre en place tellement est intense la poussée du vortex canadien qui a pulvérisé le semblant de barrière qui se dessinait entre l’Atlantique et le Groenland depuis hier.


Résultat : après cette petite parenthèse fraîche qui pourrait bien donner un temps très agité jusqu’à jeudi, avec pourquoi pas, des averses de grésil ou de grêle, nous repartirons dans une ambiance douce et très, très, très, très, très pluvieuse.


Un problème de connexion nous a interdit notre mise à jour numérique ce midi. Mais des affiches ont été faites. De toute manière, depuis ce week-end, aucun modèle ne laisse entrevoir une porte de sortie de ce type de temps, de ce régime océanique qui ne cesse d’inonder nos régions, les unes après les autres. Le tableau de prévisions des élèves n’aurait donc quasiment été qu’un copier-coller des précédents...


A bientôt.