Vous êtes ici : Accueil > Les clubs > Le club météo > Fin du printemps...au printemps (officiel) !
Publié : 19 mars 2014

Fin du printemps...au printemps (officiel) !


BULLETIN DE MERCREDI 19 MARS 2014


Bonsoir,


Les modèles de ce mercredi soir ne sont guère optimistes. L’évolution n’est pas très bonne, ce qui n’est pas à l’image de ce qui se passait sur les modèles de la semaine dernière, à propos de la semaine que nous vivons actuellement, qui s’annonçait mauvaise mais qui ne l’est finalement pas (voir les rééditions successives, ci-dessous, de ce bulletin).


En effet, après un jeudi 20 mars presque estival, après un vendredi 21 marqué par la pluie et la perte de 10°C, après un week-end faiblement pluvieux (giboulées) et très frais...après tout cela, c’est à un régime de goutte froide que nous serons soumis.


Le scénario le plus pessimiste est celui de GFS qui ressemble trait pour trait au scénario du printemps dernier (de mars à juin 2013 !) avec une fermeture de hautes pressions sur l’Europe du Nord et une goutte froide se centrant sur la France, occasionnant spécifiquement sur notre pays un temps couvert et froid pour la saison. Comme l’histoire météo ne se répète jamais exactement deux années de suite, je pense que cela ne sera pas forcément une nouvelle récurrence (du moins je l’espère car le printemps sera alors plus frais que l’hiver que nous venons de vivre !). Mais il est encore impossible ce soir de prévoir exactement quel sera le régime de temps à partir de mardi 25 mars, tant un régime de goutte froide est difficile à appréhender et peut changer radicalement le temps sensible, au grè d’un décalage de quelques centaines de km seulement de l’anomalie d’altitude.


Les modèles seront scrutés à la loupe et ce sera la lourde tâche des élèves du club météo vendredi à 13h, lors de la séance exceptionnelle du Club !


A bientôt !


BULLETIN DE LUNDI 17 MARS 2014


Il n’y a pas eu de club aujourd’hui en raison d’une réunion. Mais la séance est reportée à vendredi prochain, 21 mars.


Ce jour marquera l’arrivée d’une vraie dégradation pluvieuse. Le week-end qui suivra sera très frais et un peu instable. Cependant, aucun autre front structuré n’est en vue. Seule une légère instabilité, sous la forme de rares averses, pourrait se manifester.


Par la suite, la tendance globale qui se dessine est celle du retour à des conditions anticycloniques, fraîches dans un premier temps, pouvant se radoucir en quelques jours. A suivre !


A bientôt !


BULLETIN DE SAMEDI 15 MARS 2014


Comme je le pressentais, la dégradation qui était prévue pour ce samedi a été pour le moins...ensoleillée !


Le vent d’ouest a certes rafraîchi l’atmosphère mais au moins la pollution a été dissipée, balayée, dispersée, atomisée ! La différence de visibilité était marquante entre hier soir et cet après-midi.


Pour la suite, souvenons-nous : lors de la dernière mise à jour, mercredi dernier, ce samedi était généralement annoncé nuageux et une franche dégradation pluvieuse était promise pour mardi prochain, 18 mars...Je n’y croyais guère. Et j’en suis fier.


En effet, les modèles de ce jour confirment l’aspect relativement lumineux, doux et agréable de la semaine à venir. Elle n’aura pas la couleur de mois de mai que la semaine écoulée vient de nous offrir mais elle sera nonobstant printanière !


A priori, les modèles s’accorderaient à voir une dégradation réellement approcher (cette fois c’est plus fiable) dès vendredi 21 ou samedi 22 mars. Toutefois, cette affirmation ne vaut pas promesse. Elle exigera confirmation, avant de préparer de nouveau nos parapluies.


BON WEEK-END !


BULLETIN DE MERCREDI 12 MARS 2014


Bonjour,


Le temps est aussi incroyablement BEAU et CHAUD (pour la saison) qu’il n’a été PLUVIEUX et DOUX les trois derniers mois.


La ceinture anticyclonique était inexistante ou, du moins, réduite à sa portion congrue sous nos latitudes. Elle paraît compenser cette faiblesse avec proportionnellement autant d’intensité.


Il est en effet étrange, et symptomatique de cet état de faits, de constater que la dégradation nuageuse et très fraîche qui nous attendait pour samedi prochain, le 15 mars, selon les modèles de ces derniers jours, PARAÎT n’être qu’un mauvais souvenir. Certes, en flux de nord-ouest, les températures devraient fléchir, mais seulement samedi, et dans des proportions très modestes puisque l’on pourrait attendre chez nous environ 14 à 15°C encore, sous un ciel sans doute parsemé de magnifiques éclaircies !


De la même manière, et d’après les modèles, ces derniers jours, il a été possible de s’attendre, à partir de la période de mardi à jeudi prochain, entre le 18 et le 20 mars, à un temps de nouveau très pluvieux et frais. OR, je suis resté et reste encore très circonspect à ce sujet. Je ne parviens pas à croire à cette franche dégradation. OR, les modèles de ce soir, surtout GFS, laissent de plus en plus envisager une courte et modeste parenthèse un peu moins anticyclonique, qui serait en réalité éphémère et très vite suivie d’une nouvelle période CHAUDE et ensoleillée, justement à peu près au moment de l’arrivée officielle du printemps calendaire.


L’ensembliste de GFS (GEFS et sa traduction en diagrammes), va dans ce sens aussi.


Attention : un doute subsiste encore et la fiabilité n’est pas bonne. En effet, le modèle ECMWF, qui a souvent prévu des événements trop extrêmes à long terme cet hiver, maintient encore sa position pluvieuse à partir de mardi. Je n’y crois guère et pense qu’il s’alignera sur GFS.


Les modèles nous le diront dans un avenir proche.


Bonne fin de semaine !


 


BULLETIN DE VENDREDI 7 MARS 2014


Bonjour,


Nous l’avions espéré. Les médias nous en parlaient depuis la fin de semaine dernière et il est arrivé ! LE PRINTEMPS.


Radieux, il sera même CHAUD demain samedi 8 et dimanche 9. Une petite baisse dès mardi 11 ramènera le thermomètre à des valeurs un peu moins excessives la semaine prochaine, mais les maximales seront malgré tout supérieures aux normes de saison.


Nous n’en voyons pas la fin avant, au moins, le week-end prochain ou le début de semaine suivante (et encore...il est difficile de prévoir la fin d’un blocage). Les modèles sont unanimes : l’anticyclone est et restera vissé sur l’Europe de l’ouest, centré entre France et Grande-Bretagne. Et il y restera. Pas de "martiennes" giboulées en vue. Mais il faudra se méfier des allergies ou de la pollution atmosphérique, plaquée au sol par ces hautes pressions.


Ce blocage anticyclonique est peut-être une réponse de compensation aux anomalies de basses pressions qui ont sévi depuis novembre dernier.


Bon week-end et bonne rentrée !