Vous êtes ici : Accueil > Les clubs > Le club météo > Offensive hivernale (Fin)
Publié : 19 janvier 2016

Offensive hivernale (Fin)


POINT DE MARDI 19 JANVIER


Ce "point" sera sans doute le dernier pour ce bulletin.


En effet, la situation anticyclonique laisse attendre un temps calme, sans précipitations et donc sans neige, jusqu’au week-end.


Les nuages bas seront nombreux. Avec un peu de chance, il pourrait y avoir des éclaircies.


Le froid stagne en basses couches. Aujourd’hui, nous peinerons à atteindre 1 à 2°C. Demain, nous gagnerons 1°C : il fera 2 à 3°C. Jeudi et vendredi, le thermomètre oscillera entre 4 et 5°C. Attention aux gelées le matin.


A priori, le redoux devrait bien s’amorcer samedi. Il est encore difficile de savoir si cela passera par un épisode pluvieux. La tendance, à l’unanimité des modèles que je consulte pour ce week-end et lundi prochain, est au flux de sud à sud-ouest. Cette tendance n’est pas sans rappeler notre mois de décembre, si exceptionnellement doux. Est-ce donc un retour à notre hiver de records de douceur ?


Peut-être...Mais, contrairement au mois de décembre, à l’échéance J+8, on repère des projections qui plongent très bas. Cela indiquerait un prochain épisode froid, non pas comme "probable", mais comme "possible" : or, en décembre, toute possibilité de froid était exclue, systématiquement, même en regardant des échéances déraisonnablement lointaines, à j+10 ou J+15. Disons que le froid est maintenant un "état accessible de l’atmosphère"...


A bientôt et bonne semaine !


 


POINT DE LUNDI 18 JANVIER(13h)


A 13h, on voit bien sur les radars que la neige tombe sur le sud-ouest du département ! Mais le front s’effrite à vue d’oeil et perd toute son intensité au fil du temps. Il ne parvient pas jusqu’à Chartres !


Nous n’aurons donc peut-être pas de neige du tout ici alors qu’il y en a eu beaucoup tout autour : le Loir-et-Cher (un peu) et surtout l’Indre et Loire, la Sarthe, L’Orne...


Les modèles français auront sans doute eu raison sur le modèle américain. (Cocorico...)


Mais je me serais bien trompé sur cette prévision...Enfin, attendons encore jusqu’à ce soir...Sait-on jamais ?


 


MISE A JOUR DE DIMANCHE 17 JANVIER


Décidément, cette offensive hivernale réserve bien des surprises.


Le front que je qualifiais de "redoux" arrive bien, mais sans vrai redoux.


La QUESTION qui se pose encore ce soir : jusqu’où progressera-t-il demain ? Où neigera-t-il ?


En effet, l’air froid va gêner sa progression et il va s’étioler petit à petit en allant vers l’est.


Or, l’Eure-et-Loir est soit en zone frontière soit à l’est de cette frontière.


Les modèles Français affrontent le modèle Américain.


Les modèles à mailles fines AROME et ARPEGE, qu’utilise Météo France, ne nous placent qu’en bordure extrême. Arpège ne voit rien ou presque, le plus gros des précipitations restant à l’ouest. Arôme voit quelques flocons nous concerner toute la journée. C’est sans doute la raison pour laquelle nous ne lisons que "quelques flocons" sur le site de Météo France. Nous ne sommes pas, à l’heure où j’écris ces lignes (19h) en alerte orange, qui concerne les départements plus à l’ouest. ATTENTION : ces prévisions et la vigilance peuvent évoluer heure après heure !!! Et quoi qu’il en soit, il faut accorder notre confiance à l’organisme officiel de prévisions et d’alertes, Météo France.


GFS, dans sa version fine, HR 0.5, et WRF NMM, élaborée partir de GFS, nous placent en plein milieu de la zone neigeuse !!! Cela durerait entre le milieu de matinée et la fin d’après-midi et nous donnerait quelques cm tenant au sol. Pour ma part, et cela n’engage que moi, j’accorde une grande confiance à ce modèle et je pense que de la neige au sol nous attend pour demain. Mais je peux me tromper... C’est en tout cas une situation intéressante et les élèves de club météo qui regarderaient les modèles aujourd’hui peuvent aussi s’amuser à faire leur prévision pour demain. C’est une situation limite, comme souvent, et délicate !


Nous verrons bien demain. Je signale que j’accorde du crédit aux modèles américains. Mais les modèles français sont extrêmement bons. Et les prévisionnistes professionnels français sont parmi les meilleurs du monde. Nul doute qu’ils suivent minute par minute cette situation et qu’ils sauront affiner au plus près, minute par minute, comme d’habitude, cette prévision.


Et le REDOUX ?


C’est étonnant : la perturbation ne parvient pas à entrer...Le flux d’ouest n’arrive pas à s’imposer. Et, en situation anticyclonique et en léger flux d’est/sud-est, le froid stagnera en basses couches plusieurs jours. Il devrait encore faire froid mardi, mercredi et jeudi. Il est possible que la température ne dépasse pas les 2 à 4°C ces jours là. Attention aux gelées, surtout le matin et à plus forte raison si les sols sont humides !


A priori, la fiabilité est bonne pour le redoux à partir de vendredi ou samedi prochain. Mais vu l’évolution des modèles, je me méfie un peu des affirmations trop catégoriques.


Suivez bien les prévisions de Météo France et prudence en cas de chutes de neige ou de verglas !


 


 


MISE A JOUR DE SAMEDI 15 JANVIER


Pour les chutes de neiges de vendredi matin, il est vrai que je les évoquais depuis mercredi dernier...Mais j’en avais mal estimé l’ampleur. La durée et l’intensité de cet épisode ont quand même donné une belle impression hivernale à nos paysages. Les saleuses ont dû intervenir sur les routes, ce qui n’était pas arrivé depuis l’hiver 2012/2013.


Le redoux interviendra sans doute nettement mercredi 20 janvier, avec le retour à de la douceur (+8 à +10 °C probablement).


Pourtant l’alimentation froide se tarira avant...Mais cela ne veut pas dire que le froid, au niveau du sol, disparaîtra ! Auto-entretenu, en situation anticyclonique, l’air raisonnablement froid, sans excès, quoiqu’inférieur aux normes, résistera nettement.


Attention, tout porte à croire qu’il va s’intensifier légèrement dimanche puis lundi ! La température maximale de ce jour pourrait ne pas dépasser 1 à 2°C.


Or, le front de redoux arrivera par l’ouest. Mais avant ce redoux, qui s’opère toujours d’abord par l’altitude, le froid aura pris ses quartiers d’hiver. Donc, si la vitesse du front est maintenue dans les prochaines projections, si l’intensification légère du froid est confirmée pour cette journée, ALORS IL NEIGERA DE MANIERE SANS DOUTE CONSEQUENTE LUNDI 18 JANVIER !


GFS estime à environ 65% cette probabilité. Attention : les prévisions de neige sont délicates dans nos régions.


Il faudra affiner ce pronostic. C’est ce que j’essaierai de faire, sans doute dimanche ou samedi en fin de journée.


Bon week-end !


 


MISE A JOUR DE JEUDI 14 JANVIER 2016


Il sera possible de voir des flocons tomber, à un moment ou à un autre de la journée de demain. Mais le risque est très faible. En outre, hormis en fin de nuit, si neige il tombait, la tenue au sol serait sans doute impossible.


Certes. Mais en météo, des surprises sont toujours possibles.


Il fera plus froid que la normale entre demain et lundi.


Il est probable, à partir des modèles de la mi-journée, que le redoux s’opère à partir de mardi ou mercredi. MAIS, un outil sérieux et souvent fiable comme UKMO laisse encore envisager un apport froid continuel, probablement sans aucun risque de neige. Le doute est donc encore permis.


Bonne fin de semaine !


 


MISE A JOUR DE MERCREDI 13 JANVIER 2016


Cette fois, les possibilités de chutes de neige sont réelles pour ce vendredi 15 janvier.


Toutefois, on peut dire à cette heure, que cela ne devrait être au pire que quelques flocons tombant au sol, sans pouvoir tenir.


Plus d’informations, normalement, demain jeudi 14 (tout reste encore possible !)


Et la suite ?


Comme nous sommes en train de descendre petit à petit sous les normes de saison, les petites précipitations de vendredi pourraient effectivement être neigeuses. Mais le froid pourrait encore s’accentuer ce week-end. On peut dire que jusqu’à mardi prochain, l’ambiance sera froide, hivernale, sans pouvoir être qualifiée de VAGUE DE FROID.


Il semble peu probable qu’il neige entre samedi et mardi (à confirmer toutefois) en raison des hautes pressions qui empêcheront les précipitations.


MAIS à partir de mercredi prochain, TOUT EST POSSIBLE. Tous les scenarii à ce jour sont envisagés pour cette échéance par les modèles, du redoux massif et spectaculaire au basculement dans une vraie vague de froid. Impossible de définir quoi que ce soit.


A suivre, donc.


RAPPEL : la séance du CLUB METEO de ce VENDREDI 15 JANVIER est annulée.


 


 


 


MISE A JOUR DE DIMANCHE 10 JANVIER 2016


Le temps est très perturbé...Ce n’est plus une prévision mais un constat.


La nuit prochaine, de dimanche à lundi, et une bonne partie de la journée de demain, le vent soufflera très fort. Il ne sera pas loin du seuil de la tempête. PRUDENCE.


La pluie tombera abondamment...


La température ne dépassera pas 6 à 7°C en journée mais nous ne devrions pas avoir de gelée le matin. Attention, à la faveur d’éventuelles éclaircies nocturnes, difficilement prévisibles à notre niveau d’amateurs, la température pourrait s’abaisser et provoquer du verglas. Dans le doute, la prudence est requise. Et il faut écouter les professionnels.


Des chutes de neige en plaine, chez nous, sont peu probables jusqu’à mercredi. J’emploie le conditionnel car la dynamique d’altitude est puissante et l’air y est anormalement froid. Autrement dit, je le répète, il ne devrait pas neiger mais le risque n’est pas nul. Ce n’est pas parce qu’un phénomène est peu probable qu’il est impossible. Toutefois, on observera normalement une nette atténuation, voire une disparition des précipitations mardi 12 et la première moitié de la journée de mercredi.


C’est à partir de ce moment-là que les prévisions se compliquent encore. Nous devrions subir les assauts d’une nouvelle dépression, chargée de davantage d’air froid, mais pas aussi intense que celui que nous entrevoyions mercredi dernier pour cette échéance. Autrement dit, les risques de chutes de neige devraient augmenter mais ne sont pas garantis ! En tous les cas, mon hypothèse, formulée vendredi, de redoux rapide en flux d’ouest ou de retour à des conditions anticycloniques, est assez compromise. On ne devrait plus dépasser les +5°C en journée entre jeudi et samedi. Cela augmente d’autant les risques de voir la neige tomber car l’air restera glacial en altitude...Mais cela ne les assure pas.


 


MISE A JOUR DE VENDREDI 8 JANVIER 2016


Pas de catastrophisme.


Certes, le temps va être très perturbé entre dimanche et mardi. Certes, beaucoup de pluie tombera entre dimanche soir et lundi midi. Certes, le vent soufflera assez fort par moments. Certes, l’air froid arrivera entre lundi et mardi...


MAIS cet air froid sera d’origine maritime. Il sera sans doute insuffisant pour générer des chutes de neige, du moins dignes de ce nom...


Il sera en effet possible de voir des flocons tomber et, le hasard jouant aussi dans ces situations, des phénomènes neigeux nocturnes, locaux, non prévus, peuvent aussi survenir. On ne sait jamais.


Toutefois, la probabilité la plus grande est celle de connaître un temps assez désagréable, froid, venteux et humide mais pas suffisamment pour couvrir le sol d’un manteau blanc.


Les modèles peuvent encore évoluer mais c’est à peu près la situation à laquelle on doit pouvoir s’attendre jusqu’à mercredi.


Au-delà de cette échéance du 13 janvier, trop d’incertitudes demeurent mais à ce jour il semblerait que le froid soit balayé assez rapidement et que le mauvais temps classique, en flux d’ouest, revienne à l’horizon du week-end suivant. Cela pourrait être aussi finalement (scenario minoritaire) le retour d’un temps anticyclonique et doux comme en décembre dernier, qui confirmerait une récurrence bien installée...


Bon week-end !


 


BULLETIN DE MERCREDI 6 JANVIER 2016


Bonjour,


Je crée un nouveau bulletin car nous allons changer de régime de temps (provisoirement ou durablement ?).


C’est cette fois assuré. Le rail perturbé (flux zonal) mis en place le week-end dernier a fait son travail : il a chassé les hautes pressions qui nous protégeaient de façon, il est vrai, fort agréable, nous assurant des températures de mois de mars ou d’avril en plein décembre. A partir de dimanche prochain, l’assaut des perturbations océaniques va permettre, à l’arrière, sur l’océan, l’élévation d’une dorsale anticyclonique qui, se rapprochant de notre pays, mais restant à bonne distance, va faire basculer le flux au nord entre la fin du week-end et mardi.


Résultat :



La majorité des projections laissent attendre à ce jour un froid d’intensité modérée, sans atteindre pour autant le statut de vague de froid (aucun dégel diurne pendant 3 jours consécutifs). Mais, les températures descendant sous les moyennes, selon les jours, la neige pourrait tomber jusqu’en plaine, car il s’agira d’un froid humide. La durée pourrait ne pas excéder quelques jours.


TOUTEFOIS, et ce point a toute son importance, les projections plus extrêmes prennent du galon. L’ondulation atlantique pourrait se relier à des anticyclones plus nordiques (Groenland par exemple) : alors nous serions en situation de BLOCAGE. L’alimentation froide, plus intense, serait assurée durant une période plus longue, et la neige en plaine serait garantie en de nombreuses régions.


Cette évolution va se dessiner entre aujourd’hui, mercredi 6, et le week-end prochain : alors, froid modéré, somme toute "classique" pour un hiver sous nos latitudes, ou vraie vague de froid durable et intense ? Nous le saurons bientôt !


Bonne fin de semaine !