Vous êtes ici : Accueil > Les clubs > Le club météo > Précipitations : maintenant, se rassurer...
Publié : 12 juin 2018

Précipitations : maintenant, se rassurer...


POINT DE MARDI 12 JUIN


Maintenant, se rassurer.. La situation se calme.

  • Point de 19 h :


Un article de l’Echo rapporte des données de Météo France. La ville la plus touchée serait Mainvilliers selon les estimations des radars : 150 mm de lundi 8h à aujourd’hui, mardi, 8h, DONT 110 mm pendant les 2 heures de l’orage. Les cumuls moyens de précipitations pour un mois de juin sur ce secteur géographique sont d’environ 50 mm... D’autres chiffres sont disponibles en ligne sur le site du journal. 


 

  • Point de midi :


Le phénomène qui nous a frappés, en Eure-et-Loir et dans d’autres départements, a été tout bonnement exceptionnel. La situation, comme je le disais depuis ce week-end, était digne d’intempéries tropicales. Le bilan ne peut encore pas être dressé mais, même si l’on excepte les phénomènes locaux de dimanche, en général les quantités de pluie sont énormes et, rappelons-le, les intensités ont été hors-normes. On serait, sur 24h, lundi 11 juin, d’après la presse locale, sur 60 mm tombés en moyenne. Par endroit, il semblerait que ce ne soit "que" 40 mm environ, mais il est aussi tombé fréquemment 80 mm, voire 100 à 150 mm localement, tant un lieu a pu être localement plus touché par ces phénomènes orageux peu mobiles, relativement stationnaires.


La nuit dernière, d’ailleurs, a par exemple rajouté 20 à 30 mm sur le secteur chartrain. Je ne parviens pas à avoir de donnée fiable sur une durée précise pour la station de Champhol. J’estime depuis dimanche à environ 100 mm les quantités tombées depuis 2 jours (30 mm dimanche, environ 50 mm hier lundi et 20 mm la nuit dernière) mais c’est en contradiction avec les données auxquelles j’ai accès, qui indiquent un total excessivement faible, peu réaliste et peu crédible pour cette station.


Maintenant, un mot d’ordre : "se rassurer". Cela n’interdit pas la prudence encore car nous sommes toujours en "vigilance orange inondations" MAIS il semblerait que les pluies qui pourraient (même pas sûres !) se produire aujourd’hui mardi n’aient rien de comparable avec ce que nous avons connu. Cela pourrait ressembler à de la pluie fine ou à des averses faibles à modérées, tout au plus. Je l’espère : les indices m’ont l’air fiables.
Demain, le temps devrait être sec et il pourrait devenir agréable. Pendant plusieurs jours, nous devrions connaître une influence anticyclonique,majoritairement. La durée a l’air assez longue. Cela n’interdira pas une averse locale, surtout en fin de journée, ou un front atténué donnant quelques pluies, plutôt pour le week-end d’ailleurs, mais à mon avis, rien de comparable à ces jours derniers n’est à craindre. Pour quelques jours, c’est surtout le BEAU TEMPS même qui est à espérer !


Pour les élèves du club, une remarque : tous les modèles , à une seule exception, "lissaient" les précipitations : GFS, Arpège, WRF NMM entrevoyaient une quarantaine de mm. Seul Arome, modèle phare à court terme de Météo France, laissait attendre des cumuls de 80 mm. Je l’avais signalé dimanche, avant l’épisode. Certes, il avait mal géré la prévision du premier phénomène neigeux notoire en février... En revanche, il s’est avéré très performant dans cette gestion fine de la frontogénèse orageuse linéairement organisée, en particulier dans l’estimation des cumuls de précipitations (Pour les "confirmés" : cette estimation de cumul fait intervenir des paramètres estimés de tourbillon absolu, d’évaluation de l’énergie latente en basse couche, paramètres difficilement appréhendés à l’échelle locale par les modèles autres que ce bijou à fonctionnement hydrostatique de meso échelle, si précieux dans la prévision de ce genre de risque).


A bientôt.


Et bon courage aux personnes qui ont connu des sinistres. D’après les témoignages de certains élèves, encore sous le choc mardi matin, beaucoup ont à déplorer des conséquences de cet événement. Heureusement, à priori et d’après ce que j’ai lu dans la presse locale, il n’y a pas de victimes à déplorer. 


 


 


POINT DE LUNDI SOIR


VIGILANCE ORANGE !


ATTENTION CE N’EST PAS FINI !


Malheureusement, ce que j’écrivais hier soir sur ce site était vrai. Arome avait bien apprécié la situation.


L’orage et les averses tropicales de 16h30 ont eu raison du centre de Lèves, inondé en basse ville. La RN 154 entre Lèves et Lucé est coupée à l’heure où j’écris ces lignes : bien que cette route soit située sur le plateau, un "creux" s’est rempli d’eau.


La presse locale évoque déjà ce soir, par ailleurs, les nombreuses routes impraticables. 


Les cartes de cumul de Météo France indiquent des cumuls de 55 à 75 mm, très localement à Nogent le Phaye, sur une période de 3h, sachant que l’essentiel des précipitations s’est produit durant une trentaine de minutes... C’est purement tropical, et ce n’est pas une exagération langagière. C’est tout simplement une intensité tropicale. Le rythme "habituel" de nos chutes de pluie est souvent de 5 à 15 mm par heure, ici. Mais on atteint des valeurs, depuis quelques semaines, de 50 à 150 mm par heure ! Je le répète : ces intensités de "lame d’eau" sont tropicales.


Ce qui n’est pas enthousiasmant, c’est que le dernier "run" d’Arôme, qui vient de sortir, voit la ligne pluvio-orageuse, dont je parlais hier, parfaitement organisée, remonter vers le nord (du département, vers la Normandie) et ...stagner en ondulant ...avant d’entamer sous l’action du retour de l’anticyclone, un "rétropédalage" qui fera revenir ce front vers le sud... Il nous survolera donc encore demain (comme en 2016 avec les inondations records du sud parisien à la région de Chambord, notamment). A ce sujet, j’ai des inquiétudes pour le Thymerais ou le Drouais. A priori, les intensités les plus fortes durant toute la nuit, pourraient se situer encore par là-bas. Mais il faut être prudent car tout se joue à 20 ou 30 km près, parfois beaucoup moins. Comme je le disais plus haut, un endroit précis de Nogent le Phaye a cumulé 55 à 75 mm tandis que 2 à 3 km plus loin, c’était deux fois moins (ce qui est malgré tout beaucoup) : le développement ayant eu lieu, exactement au-dessus de l’Eure-et-Loir, les orages ont "crevé" très localement, bien plus intensément qu’en d’autres endroits.


Je rappelle à toutes fins utiles que METEO FRANCE a bien maintenu sa VIGILANCE ORANGE pour notre département !


Prudence. Et courage.


 


POINT DE DIMANCHE 10 JUIN (SOIR)


ATTENTION : VIGILANCE !


Nous sommes ENCORE EN VIGILANCE ORANGE ORAGES / PLUIE. A cette heure, nous sommes maintenus jusqu’à demain soir, au moins à ce degré de vigilance.


Il est déjà tombé en cette fin d’après-midi, enregistrés à la station automatique de Chartres/Champhol, pratiquement 30 mm en moins de 2 heures ! 


Le modèle AROME est particulièrement alarmiste pour la situation pluvio-orageuse jusqu’à demain soir. Après les averses localement violentes pour ce soir ou cette nuit (éventuellement orageuses), ce modèle laisse penser que pas moins de 2 organisations successives d’orages en lignes frontales gigantesques( de l’océan aux frontières du nord-est !!!) pourraient nous survoler, l’une en fin de matinée, l’autre en fin d’après-midi. Cela peut changer évidemment. Mais toujours est-il que les quantités de précipitations prévues sous ces deux lignes sont considérables ! Je n’ai jamais vu cela. 


En outre, les phénomènes liés à des orages (foudre, grêle, vent...) peuvent accompagner ces fortes précipitations. 


Prudence.


 


POINT DU JEUDI 7 JUIN


ORAGE III : Ils reviennent et ils sont très énervés...


Nous avons connu un répit, du moins en Eure-et-Loir, depuis hier, avec tout au plus des averses sporadiques. Aujourd’hui, le risque d’averses existe encore mais il est faible.


Demain, vendredi 8 juin, les averses pourraient de nouveau prendre un caractère orageux.


Mais ce sont surtout les journées de samedi 9 et dimanche 10 qui seront à surveiller. A mon avis, pour notre département, ce sera surtout la journée de samedi qui pourrait être la plus favorable à l’invasion orageuse massive. Probablement en cours de journée, ils se formeront et éclateront sans doute assez fortement. Les indices des modèles sont importants (même si nous les avons connus pires !) à ce jour, surtout pour samedi. Des organisations en lignes frontales rendent assez probable leur généralisation. Aussi, ne faut-il sans doute pas attendre des phénomènes locaux mais bien une dégradation généralisée. Ecoutez bien Météo France : je suppose que des déclenchements de vigilance orange seront décidés. Suivez bien les consignes de sécurité.


Quoi qu’il en soit, il va sans doute encore beaucoup pleuvoir ce week-end !


Cela pourrait encore être orageux, lundi 11, peut-être mardi 12, mais on ignore dans quelle mesure.


Il semble que la situation puisse changer à partir de mercredi 13 juin. L’approvisionnement chaud et humide pourrait alors cesser ( c’est l’énergie, la "poudre" explosive des orages), la goutte froide d’altitude devrait partir (et, depuis des semaines, c’est un peu le détonateur, la flamme qui met "le feu aux poudres") et nous pourrions retrouver un flux océanique, plus classique et un peu moins chaud.


Il semblerait qu’il soit à dominante anticyclonique mais ce serait à confirmer.


Prudence, en attendant, et espérons que cette troisième salve orageuse en une dizaine de jours, soit bien le dernier opus de la trilogie... Et qu’aucun réalisateur n’ait l’idée de créer de nouvelle trilogie !


 


 


POINT DU MARDI 5 JUIN


Etonnant...


Je cumule sur 24h glissantes , de 11h à 11h, une trentaine de mm sur Champhol.


MAIS A MARVILLE MOUTIERS BRULE, au sud de Dreux, le record de 1987 a été battu (76 mm). En 15h, il est tombé en effet 98 mm de pluie, soit l’équivalent de 2 mois de précipitations.


Rien n’indique de réelle amélioration de la tendance générale sur la France à l’horizon des 8 à 15 jours à venir. Seule consolation : ces phénomènes sont locaux et peuvent nous épargner, avec de la chance...


 


 


POINT RAPIDE DE DIMANCHE 3 JUIN


Orages II : Le Retour !


A cette heure (10h), nous ne sommes pas en ORANGE. Et il est vrai que d’après le modèle "Arôme", l’Eure-et-Loir semble moins exposé. Mais le sud du département le serait davantage. Quoi qu’il en soit, la prudence devra être de mise. Un orage isolé peut être fort.


Le BULLETIN DES ELEVES : il a pu être établi et rédigé ce vendredi ! Mais ce n’est que deux jours plus tard que je peux le mettre en ligne...


Bon DIMANCHE et belle semaine à tous !


 


BULLETIN DU LUNDI 28 MAI 2018


Accalmie ce week-end...Avant le retour de la même tendance orageuse.


 


Les averses d’aujourd’hui devraient être plus classiques, chez nous, et sûrement moins orageuses. L’est de la France sera durement frappé en revanche par les orages.


A partir de demain et jusqu’à dimanche, ce sera purement estival. Du beau temps, probablement sans pluie et donc, espérons-le, sans orages ! Les maximales seront de saison avec +23 à 24°C demain, seulement +21 à +22°C samedi, et de nouveau de +23 à +24°C dimanche.


Mais à partir de lundi, on prend les mêmes et on recommence (une nouvelle récurrence en somme...) : un marais barométrique autour de 1010 à 1015 hPa, sans aucun flux réellement déterminé, avec une goutte froide au large de l’Atlantique permettant un apport d’air chaud et humide et favorisant l’instabilisation de l’atmosphère. Les orages pourront alors être de retour un peu partout... La tendance a l’air assez durable.


En attendant, belle fin de semaine et bon week-end !


 


BULLETIN DU LUNDI 28 MAI 2018


La chaleur perdure, le risque orageux aussi et ... un impressionnant début de tornade en Eure-et-Loir !


Hier soir, peu avant 20h, un impressionnant tuba a été aperçu dans notre secteur ! Il s’agit de la dernière étape avant l’apparition d’une tornade, proprement dite. Plusieurs élèves ont confirmé une observation visuelle de ce tuba très imposant depuis Champhol et Lèves. Monsieur Hays a pu le photographier : dès que je disposerai du fichier de ce phénomène de bonne qualité, je le publierai sur ce site. S’il était entré en contact avec le sol, il y aurait eu tornade mais il semblerait que cela n’ait pas été le cas.


C’est un cas assez rare. Mais pas impossible ici... Cela en est la preuve. Ce tuba s’est visiblement formé à l’arrière d’une cellule orageuse, à priori pas forcément très virulente mais sans doute très structurée.


Vendredi soir, durant l’alerte orange, vers 21h, le cisaillement des vents (vents soufflant dans des directions différentes selon l’altitude, au-dessus d’un même point géographique : le jet de basse couche (vers 800 à 1000 m) venait du nord et les nuages étaient vite balayés du nord vers le sud mais aux étages supérieurs (sans doute 4000/5000 m environ) ils venaient de l’exact opposé, c’est-à-dire du sud. Heureusement, ce vent de nord a dû couper l’alimentation énergétique (en chaleur) des orages qui approchaient. Nous avons eu surtout de la pluie. Mais le cisaillement est souvent une des causes de la formation de tornades.


La tendance restera plusieurs jours encore celle d’un temps orageux. Le marais barométrique facilite tous les développements diurnes. Localement, comme je le disais la semaine dernière, ils pourraient être violents.


La température baissera un peu : vers 25°C à partir de jeudi, et "seulement" 22 à 23°C vendredi et samedi. En outre, avec les pressions qui remonteront sans doute un peu, la tendance orageuse devrait s’atténuer ( à confirmer toutefois !) à partir de vendredi 1er juin. Les températures devraient bien remonter dès dimanche prochain, le 3 juin.


A suivre. Belle semaine à toutes et à tous !


 


 


BULLETIN DU JEUDI 24 MAI 2018


L’été s’installe durablement ! Mais des averses orageuses seront toujours possibles.


Tout est dans le titre. Comme je l’indiquais vendredi dernier : la pompe à chaleur est bien en place et advecte de plus en plus d’air chaud en provenance du sud. Nous allons gagner chaque jour quelques degrés jusqu’à samedi, ce qui nous approchera assez près des 30°C. Il fera moins chaud dimanche, mais les 22 à 25°C seront encore envisageables, ce qui reste supérieur aux normes.


Toutefois, la situation de marais barométrique se prolongera puisque nous peinerons à dépasser les 1015 hPa. Avec le rapprochement possible de la goutte froide d’altitude qui dirige vers nous, depuis l’océan, cet air chaud, les évolutions orageuses, sous formes d’averses locales ou d’orages isolés (parfois forts, par endroits) et difficiles à prévoir, seront possibles tous les jours, plutôt à partir de la fin d’après-midi. Tout le monde ne sera pas concerné. Mais la possibilité existe.


Belle fin de semaine et bon week-end !


 


 


BULLETIN DU VENDREDI 18 MAI 2018


Période estivale !


Nous avons encore eu des problèmes pour enregistrer le bulletin des élèves ! Heureusement : plusieurs prévisions au format papier avaient été réalisées.


La tendance est toujours au beau temps, avec du soleil sans partage pour demain SAMEDI 19 MAI et 2 ou 3 degrés en plus, montant le thermomètre à 22°C.


Dimanche 20 mai, il fera encore un peu plus chaud avec 23 à 24°C. Des nuages d’abord inoffensifs (cumulus) pourraient envahir progressivement le ciel. Dans un deuxième temps, en soirée, il n’est pas impossible que, très localement, ils délivrent une averse à caractère orageux, ici ou là.


Lundi 21 mai, il va faire encore un peu plus chaud (25 à 27°C) . Le temps sera plus couvert et plus instable et le risque d’orages locaux ou d’averses sera un peu plus grand.
Nous entrerons en fait à ce moment-là, avec l’affaiblissement de l’anticyclone, dans une phase de marais barométrique, propice aux orages.


C’est mardi 22 mai qu’il devrait vraiment y avoir des orages. Le potentiel est fort et à surveiller !


Le marais barométrique, chaud et plus ou moins instable, devrait se prolonger quelques jours.


Pour la fin de semaine et le week-end suivant, il paraît de plus en plus probable de connaître un retour triomphal de l’anticyclone et je suis surpris de voir petit à petit, au fil des "runs" des modèles, l’installation de conditions propres à voir la température monter en flèche (anticyclone par le nord de l’Europe, avec racines subtropicales, couplé à une dépression, dite "pompe à chaleur" dans le jargon, au large du Portugal...) A suivre !


Beau week-end prolongé !


 


 


 


BULLETIN DU LUNDI 14 MAI 2018


Fraîcheur printanière


Le temps de cette rentrée est vraiment un temps de rentrée : gris, froid et très pluvieux.Ce sont des retours d’est. Ce n’est pas fréquent mais c’est souvent dynamique.


L’anticyclone nordique devrait ensuite s’imposer et, hormis la possibilité de quelques averses sporadiques de fin de journée, le temps devrait être plutôt agréable les prochains jours, variable à beau. En revanche, il ne fera pas chaud et, en dépit du dicton qui affirme qu’en mai nous faisons ce qui nous plaît, il ne faudra pas trop se découvrir. Le vent de nord-est rendra l’atmopshère fraîche mais, à l’abri du vent, il fera bon.


Pour le week-end, il pourrait être beau : j’ai malgré tout quelques interrogations au sujet d’une goutte froide d’altitude, visible sur quelques projections, qui pourrait bien gâcher le temps, venant du nord-est de l’Europe... Elle est très difficilement cernable encore. Ce sera plus fiable à partir de mercredi, sans doute... Et espérons que l’anticyclone résiste !


Belle semaine !


 


BULLETIN DU LUNDI 30 AVRIL 2018


Point sur les records de froid, les tornades d’hier...et perspectives rapides


La goutte froide d’altitude, creusée en dépression impressionnante a semé la zizanie ! Hier, entre l’ouest de la France et l’est, des contrastes thermiques de +15 à +20 °C ont été relevés ! Cela correspondait à l’apport froid à l’arrière de la dépression et aux advections chaudes à l’avant. La zone de conflit a donné deux lignes très actives d’orages violents : les nombreuses tornades (vraies tornades...et surtout pas "mini-tornades"...) ont été signalées en particulier vers la Marne et la Picardie. Des vidéos circulent depuis hier soir. De nombreux dégâts sont à déplorer ainsi que quelques blessés, heureusement à priori sans gravité.


Aujourd’hui, la température maximale a été de +6°C ici ! Et dire que nous avions atteint pratiquement +30°C il y a 8 à 10 jours ! En Normandie, dans les localités situées en plein coeur de l’occlusion, ce midi, il ne faisait que 0°C ! Des records de froid sont tombés ! Dans cette même région, il y a un peu plus d’une semaine, c’étaient des records de chaleur qui étaient battus... Ce matin, jusqu’à 2 cm de neige étaient relevés dans ces secteurs...le 30 avril...


Pour la suite, l’amélioration sera lente mais réelle. Nous regagnerons jour après jour quelques degrés, atteignant à peu près +18°C en fin de semaine. Le risque de pluie va s’atténuer aussi. Des averses seront encore possibles mardi, mercredi et éventuellement jeudi. Mais l’anticyclone regonfle par l’océan et va nous protéger ! A partir de vendredi, sauf changement inopportun, il devrait faire beau et cela pourrait durer jusqu’en début de semaine prochaine !


Belle semaine à toutes et à tous !


 


 


BULLETIN DE LUNDI 23 AVRIL 2018


VARIABLE...


Nous avons connu encore des excès. Avec des excédents thermiques de 12 à 13°C, même dans notre département, la période de jeudi 19 à dimanche 22 avril a été exceptionnelle.


C’est maintenant fini. Le flux va venir plutôt de l’ouest durant quelques jours mais la composante globalement anticyclonique permettra de laisser une impression de luminosité malgré tout. Ainsi, le ciel devrait se dégager plus franchement cet après-midi, ici.


Demain, ce sera la même chose, ainsi que pour mercredi. Le temps sera variable, ce qui n’exclura ni passages nuageux temporairement plus épais, ni ciel bien dégagé, offrant un beau soleil.


Toutefois, à partir de jeudi 26, les nuages risquent fort de prendre le dessus. Pour le week-end prochain, la pluie pourrait bien tomber de nouveau, par instabilité.


Les températures devraient rester au niveau des normes avec des maximales de +16 à +17°C. Elles risquent d’être un peu moins élevées en fin de semaine et/ou ce week-end, surtout s’il pleut...


Belle semaine à toutes et à tous !


 


BULLETIN DE LUNDI 16 AVRIL 2018


Un printemps estival : et la durée prévue est prolongée !


 


La période anticyclonique débute aujourd’hui. C’est surtout à partir de demain que le soleil sera le plus généreux. Les températures, estivales avec +25°C ou davantage, ne devraient pas baisser avant, au moins, le début de semaine prochaine.


En effet, la durée de ce blocage anticyclonique est revue à la hausse. Depuis vendredi dernier, jour du Club et de la publication (réussie !) des prévisions des élèves, la puissance de l’anticyclone a été réévaluée et augmentée.


Des risques d’averses, à caractère orageux, pourraient toutefois, ici ou là, apparaître à partir du week-end prochain, plutôt en fin de journée. Mais la tendance dominante est malgré tout celle du beau temps.


Belle semaine à vous !


 


 


BULLETIN DE MERCREDI 11 AVRIL 2018


FORTES AVERSES / ORAGE : JEUDI !


VRAI PRINTEMPS EN VUE pour mardi 17 !


Attention, l’instabilité orageuse sévit actuellement (et fortement) dans le sud. Nous avions +19°C cet après-midi en Eure-et-Loir, sous le soleil : or, il n’a fait que +10°C dans le sud-ouest, du côté de Pau. La côte d’Azur s’est contentée de +13 à +14°C...


Mais l’instabilité orageuse va remonter. Elle traversera la France et sévira jusqu’en Normandie. A priori, c’est à partir de la fin d’après-midi que notre département pourrait bien être concerné. Sans atteindre les valeurs que le sud connaît actuellement, les cumuls pourraient être localement importants. Une certaine activité électrique est probable, selon ce qu’indiquent les indices Mucape/MuLi, que Xavier Delorme nous avait bien expliqués (et dont l’émission sur les risques naturels, présentée par Jamie, a été rediffusée il y a quelques jours à la télévision).


Donc prudence demain en raison de ces orages possibles.


Ensuite, l’instabilité devrait encore nous concerner mais en des proportions de nouveau réduites, entre vendredi et lundi. On peut espérer aussi de beaux passages ensoleillés.


MAIS MARDI 17 AVRIL , cette fois, tous les modèles s’accordent pour voir débuter une période anticyclonique. Le soleil serait alors dominant et le thermomètre pourrait s’envoler jusqu’à 22, 23 ou qui sait, 24 ou 25°C ? "Attendons et voyons" pour maladroitement traduire un anglicisme célèbre...


Mais l’espoir de connaître enfin une période durable de beau temps printanier se confirme !


Belle fin de semaine !


 


BULLETIN DE LUNDI 10 AVRIL 2018


Instabilité / Douceur / Et un espoir pour la suite ?


Pas de chance pour notre bulletin internet ! Vendredi, peu avant 14h, tout était prêt et avait été testé en ligne la semaine précédente mais l’enregistrement a encore posé un problème de dernière minute et tout s’est effacé... au moment de terminer la séance ! Heureusement que d’autres élèves avaient fait un bulletin papier.


Bilan du week-end : il a plu tous les jours mais à des horaires assez arrangeants pour ne pas gâcher l’intégralité des deux jours. En outre, la douceur qui nous a fait dépasser les 20°C samedi, et les rayons de soleil aperçus, ont donné une impression somme toute agréable...


Comme annoncé, c’est un régime de goutte froide d’altitude qui va dominer cette semaine. Il sera donc très difficile de déterminer quand des averses plus ou moins durables se déclencheront ou quand le soleil se montrera... Il semble un peu plus sûr d’avoir un vrai front pluvieux organisé (orageux ?) entre mercredi soir et jeudi midi.


Les températures seront dans les normes : entre +15 et +17°C généralement.


Le week-end est encore difficile à envisager. Mais, paradoxalement, c’est à long terme que l’on paraît avoir une visibilité assez bonne avec une tendance de plus en plus franche à l’installation de vrais anticyclones, autour du 20 avril, susceptibles de donner du vrai beau temps durable. Attention toutefois car un acteur pourrait contrarier ces espoirs d’amélioration nette : nos fameuses et si aléatoires gouttes froides d’altitude, trop petites pour être correctement anticipées par les modèles numériques (alors que les anticyclones sont souvent de gros centres d’action, plus facilement appréhendés).


Belle semaine !


 


 


BULLETIN DE JEUDI 5 AVRIL 2018


Un printemps instable


La journée de demain, vendredi 6 avril, promet d’être ensoleillée et très douce. Il ne serait pas étonnant d’approcher de la vingtaine de degrés sous abri.


Mais, samedi 7, cela se couvrira de plus en plus et la pluie arrivera entre la fin d’après-midi et la soirée.


Dimanche, le ciel devrait être encore chargé mais, avec de la chance, il pourrait se dégager en journée et le soleil pourrait faire son apparition.


A partir de lundi et pour une bonne partie de la semaine, c’est un régime de goutte froide d’altitude qui devrait s’installer. Cela ne veut pas dire que le temps sera franchement mauvais mais, selon les jours, il pourrait être plus ou moins instable. Des averses se déclencheront localement.


Les températures, en règle générale, de samedi 7 à la fin de semaine suivante, devraient sans doute osciller autour des normes. En journée, il faudra s’attendre à une quinzaine de degrés.


Belle fin de semaine et bon week-end.