Vous êtes ici : Accueil > Les clubs > Le club météo > ATTENTION : Risque de vent violent Dimanche 16
Publié : 13 février

ATTENTION : Risque de vent violent Dimanche 16


MISE A JOUR DE JEUDI 13 FEVRIER


ATTENTION : Risque de vent violent Dimanche 16.


Puis cela devrait se calmer.


 


Après Ciara, c’était au tour de la tempête Inès aujourd’hui de nous donner des rafales à 80 km/h, enregistrées à la station de Champhol.


Le temps devrait être plus calme demain, sans pluie, à priori. Dimanche, dès la matinée, il devrait se dégrader de nouveau plus sérieusement avec des rafales pouvant atteindre probablement les 90 km/h. Cela sera à confirmer en écoutant Météo France. Cette fois, la tempête sera prénommée Denis. A noter : la température sera exceptionnellement douce avec +15 à +16°C. 


Lundi, à priori, le vent devrait faiblir. Le temps deviendra provisoirement plus frais et sans doute plus anticyclonique en milieu de semaine. Sans certitude, il n’est pas exclu, toutefois, que la douceur s’impose de nouveau ensuite, ce qui pourrait faire fondre la neige en altitude. A suivre.


Bon courage pour la fin de semaine et bonnes vacances ensuite !


 


MISE A JOUR DE LUNDI 10 FEVRIER


Le vent va encore souffler très fort ! ATTENTION (ce soir, jeudi prochain, et sans doute samedi...)


A Champhol, la rafale la plus violente, durant le très long passage de CIARA, a atteint 86 km/h, enregistrée par la station officielle. Il n’est pas exclu que le vent ait soufflé plus fort ailleurs dans le département mais je n’ai pas accès à ces données. 


Dire qu’en 1999, la même station avait enregistré 144 km/h...


2000 foyers ont tout de même été privés d’électricité en Eure-et-Loir. 130 000 sur la France entière en ce lundi matin. 


ATTENTION : le zonal étant très bas, la zone dite barocline, où le gradient de pression (la différence entre la plus forte et la plus basse en quelque sorte) est le plus fort, sera intense et nous exposera durablement encore à des vents forts et/ou des tempêtes.


Ainsi, dès la fin d’après-midi, au passage d’une traîne active avec possibilité de pluie ou de grésil, les rafales atteindront encore 80 à 90 km/h, peut-être davantage ! La nuit prochaine, ce sera encore le cas.


Le prochain coup de vent serait jeudi 13 février et peut-être encore samedi 15 février. Rien n’est encore sûr pour ces deux dates, mais les modèles envisagent encore entre 70 à 90 km/h à chaque fois...


Prudence !


Pour la suite, les modèles hésitent entre la possibilité de nouvelles tempêtes, dès la fin du premier week-end des vacances (ECMWF) ou une hausse protectrice du champ de pression (GFS). A suivre. Et écoutez bien METEO FRANCE !


Belle semaine malgré tout !


 


 


MISE A JOUR DE JEUDI 6 FEVRIER


ATTENTION : FORTE TEMPETE PROBABLE DIMANCHE 9 FEVRIER ET NUIT DE DIMANCHE A LUNDI 10 !


Sur l’Atlantique, le courant-jet est en train d’accélérer spectaculairement en redressant sa courbure qui, rectiligne, va atteindre la France ce week-end. Une compression isobarique massive va s’effectuer, avec de très basses pressions sur le nord et un vaste anticyclone sur le sud de l’Europe (le fameux dipôle qui était déjà observable et dont j’ai parlé lundi dernier durant le Club). Le passage du courant jet accéléré dans ce contexte de dipôlarité va favoriser le creusement explosif d’une tempête, CIARA, qui risque de faire des ravages sur une grande partie de l’Europe.


Dans les modélisations de ce soir, en Eure-et-Loir, nous sommes exposés à ses vents forts, pour le moment estimés à 95/105 km/h...ces valeurs seront ajustées au fur et à mesure de l’approche de l’échéance critique, revues à la baisse ou malheureusement peut-être à la hausse. 


En effet, ce qui caractérisera le passage de cette puissante tempête, ce seront notamment :


-son ampleur géographique (de l’Ecosse à la Bretagne et tout le nord de la France, allant ensuite vers le nord-est en se renforçant, vers la Belgique, les Pays-Bas, le Luxembourg, l’Allemagne et probablement le Danemark...)


-sa durée hors norme : les plus fortes rafales pourraient souffler durant une bonne douzaine d’heures, ce qui multiplie les risques


-son intensité, encore à préciser...


JE NE PEUX QU’INCITER A VOUS REPORTER VERS LES MESSAGES OFFICIELS D’ALERTE ! ECOUTEZ BIEN METEO FRANCE !


 


 


BULLETIN DE LUNDI 3 FEVRIER 2020


La température est incroyable depuis samedi. Nous avons atteint +15°C ! Et, dans le sud, le thermomètre s’est envolé, notamment entre +20 et +23°C sur les côtes du sud-ouest et jusqu’à +25°C dans le Languedoc ! Aujourd’hui encore, il fera + 26°C à Perpignan ! La mer étant à +14°C, cela sera un peu frais pour ceux qui là-bas ne travaillent pas et qui souhaiteraient se baigner mais l’ambiance sera estivale...Un 3 février ! 


Devant le nombre d’épisodes, tendant tous vers des excès de chaleur, en France et dans le monde, on ne peut que s’inquiéter de l’avenir.


Ce que j’écrivais lundi dernier à propos du mois de février et des possibilités froides était incertain en raison de l’échéance, mais appuyé sur des modèles et légitimé par des données numériques... Pourtant, tout ce que j’ai pu écrire alors se trouve invalidé depuis quelques jours. Plus aucune possibilité froide ne semble envisageable pour ce qui reste de cet hiver. De nouveau, l’état de l’atmosphère rend impossible d’entrevoir une arrivée froide. Le vortex polaire est concentré de façon incroyable et interdit, plus que toute autre année auparavant, d’envisager des anticyclones nordiques, qui sont la condition pour des descentes froides. Tout se passe comme si la chaleur du globe se concentrait sur le pôle et en alimentait le vortex dépressionnaire, extrêmement vigoureux.


Chez nous, de la pluie est attendue en fin de cette journée de lundi 3 février. Ensuite, c’est l’anticyclone qui va dominer. Les températures, bien que plus fraîches, seront encore au-dessus des normes de saison.


La pluie pourrait revenir le week-end prochain. En réalité, il est difficile de trancher car une bataille va opposer les hautes pressions du sud de l’Europe et les basses pressions très virulentes issues du vortex polaire, au nord de l’Europe. La France sera entre les deux.


Et, comme je le disais, sur un modèle à très long terme, la perspective serait presque effrayante. CFS envisagerait en effet un anticyclone quasiment permanent sur notre pays de la fin du mois de février jusqu’au mois d’avril ! Cela serait inquiétant sur le front de la sécheresse qui pourrait alors débuter, d’autant que le flux serait souvent issu du Maghreb, donc chaud pour la saison. Heureusement que la fiabilité est très basse. Espérons que le temps offre davantage de variété.


Belle semaine à vous et bonnes révisions pour le Brevet Blanc, à destination des 3èmes !


 


MISE A JOUR RAPIDE DE VENDREDI 31 JANVIER 2020


La douceur, autour de +15°C, de ce week-end, totalement remarquable, va se terminer assez brutalement entre lundi et mardi. Nous tomberons sans doute alors, en 24h, à des valeurs de +5°C à peu près, c’est-à-dire au niveau des normes de saison. 


Mais la neige en plaine ne devrait concerner que le nord-est de la France. 

L’anticyclone s’imposera ensuite quelques jours, avant un retour possible... du flux d’ouest !


Bon week-end


MISE A JOUR RAPIDE DE MARDI 28 JANVIER 2020


ATTENTION ! Après une grande douceur, quasi-exceptionnelle ce week-end, un blocage en GA (Anticyclone Groenlandais) se profile sur nos modèles avec à la clef, dès lundi ou mardi 4 février, un brutal refroidissement à attendre. La neige en plaine n’est pas à exclure...


A confirmer ! 


(j’avais bien écrit, dès hier, que février promettait d’être bien plus hivernal..)


 


 


BULLETIN DE LUNDI 27 JANVIER 2020


Flux d’ouest triomphant : pluie, vent, douceur !


AJOUT DE FIN DE CLUB :


Nous venons de voir avec les élèves, durant cette heure de club, que la traîne, qui va nous donner dès cet après-midi des giboulées, devrait se renforcer en soirée et surtout dans la nuit ! Le vent va souffler fort. Et du grésil ou de la neige roulée pourrait tomber, sous forme de fortes averses. Avec Arôme, c’est la deuxième moitié de la nuit prochaine, de lundi à mardi, qui pourrait réserver le plus de vent et de giboulées puissantes... Les rafales pourraient bien atteindre 80 à 90 km/h.


 


BULLETIN de la matinée


La semaine sera marquée par le règne sans partage du flux d’ouest (= flux zonal). Il va souvent pleuvoir et le vent soufflera fort. Cet après-midi et demain, ce seront même des sortes de giboulées à caractère parfois orageux qui pourront se déclencher. 


Pour la semaine prochaine, première semaine de février, il pourrait faire plus froid. Pour le moment, aucune apparence de vague de froid à proprement parler n’est envisagée mais la tendance est davantage à une baisse des températures qui pourrait donner un aspect plus hivernal à notre temps. 


Pour la suite, et en particulier la deuxième quinzaine de février, des indices collectés sur les modèles à long terme, en particulier la structure atmosphérique au-dessus du pôle, ainsi que des données sur le probablement réchauffement stratosphérique, laissent penser que des assauts hivernaux dignes de ce nom pourraient se produire. Je rappelle qu’à aucun moment encore, cet hiver, les modèles n’ont laissé penser qu’une vague de froid était possible. Cela semble donc progressivement devenir ce que l’on appelle "un état accessible de l’atmosphère". 


A suivre de près, donc, avec toute la prudence de circonstance pour ces échéances...


J’en parlerai au Club tout à l’heure, club qui va fonctionner aujourd’hui avec des effectifs allégés en raison du stage des 3èmes...


Belle semaine à vous ! 


 


BULLETIN DE LUNDI 20 JANVIER 2020


Nous sommes enfin dans les normes.


L’anticlone est puissant, massif : il devrait atteindre les 1050 hPa ! Il protège bien le nord mais la méditerranée, en revanche, connaît un temps exceptionnellement perturbé, dans un premier temps sur le littoral catalan.


Le temps restera bien lumineux, froid le matin (gelées) et frais l’après-midi : les températures seront de saison.


La pluie pourrait revenir la semaine prochaine, à partir de lundi 27 janvier, avec un flux d’ouest.


Belle semaine à vous !


 


BULLETIN DE LUNDI 13 JANVIER 2020


Encore une semaine de douceur avant une période plus hivernale ?


 


La semaine qui débute, comme cela était prévu, est marquée par le retour du flux d’ouest, doux, souvent venteux et pluvieux. 


Mais à partir de dimanche prochain, ou de lundi 20 janvier, il semblerait qu’un anticyclone plus nordique puisse diriger sur nous un flux temporairement plus froid. D’origine continental, s’il vient bien se mettre en place, il expliquera alors que les températures offrent des gelées plus marquées le matin et des après-midi(s) qui ne verraient pas le thermomètre passer au-dessus des +5°C. Mais nous serions, en fait, simplement à peu près au niveau des valeurs de saison. En effet, un tel flux pourrait, ordinairement, véhiculer une masse d’air beaucoup plus froide, mais ces fameuses réserves glaciales sont situées pour le moment très loin de nos frontières, très, très loin...


Pour l’heure, rien n’est encore prévu qui serait susceptible de modifier l’aspect globalement très doux de notre hiver 2019/2020.


Belle semaine à toutes et à tous !


 


BULLETIN DE MERCREDI 8 JANVIER 2020


Un hiver très doux : c’est le cas depuis plus d’un mois et cela va continuer, longtemps...


 


Voici le premier bulletin de l’année 2020. J’en profite pour adresser mes meilleurs voeux à tous les lecteurs. 


L’hiver a débuté, météorologiquement parlant, le 1er décembre. Chez nous, sa marque principale est bien la douceur. Celle-ci devrait continuer, à échéance raisonnable (8 à 10 jours) mais peut-être bien plus longtemps. Même si la démarche n’est pas d’une grande fiabilité, j’ai observé les modèles à très long terme. Aucune arrivée froide n’est envisagée pour les mois de janvier à février, à ce jour. Bien entendu, il faut rester prudent car cela peut largement changer, en deux mois. Mais cela révèle pour le moins qu’en ce moment, selon nos super-calculateurs, les situations en flux de nord, nord-est et est ne correspondent pas à des états accessibles de l’atmosphère...


A l’horizon des 7 jours à venir : l’anticyclone qui nous protège depuis les vacances va connaître une faiblesse, demain jeudi 9 janvier. Une dépression va s’infiltrer et apporter de la pluie et du vent, à priori sans excès à craindre. Les précipitations plus importantes devraient se déclarer entre l’après-midi et la soirée de jeudi.


Les hautes pressions vont regonfler ensuite. Ce devrait être calme, durant les journées de vendredi à dimanche. 


Ensuite, sous la poussée d’un vaste ensemble dépressionnaire irlando-islandais, des fronts actifs devraient pouvoir concerner au moins la moitié nord. Pluie et vent devraient revenir pour la semaine prochaine, dans la douceur. Tant que les pluies tombent raisonnablement, c’est une bonne chose, car les nappes phréatiques se rechargent en ce moment le plus efficacement, la végétation ne puisant pas dans les réserves. Notons que, malgré une sécheresse importante durant l’été 2019, accompagnée de chaleurs records, l’ensemble de l’année 2019 dans notre région a plutôt été dans les normes annuelles des précipitations.


A bientôt.