Vous êtes ici : Accueil > Les clubs > Le club météo > Fin de l’ALERTE : OFFENSIVE HIVERNALE TARDIVE ET DE GRANDE AMPLEUR et (...)
Publié : 15 mars 2013

Fin de l’ALERTE : OFFENSIVE HIVERNALE TARDIVE ET DE GRANDE AMPLEUR et TENDANCE pour les jours à venir !!!


MISE A JOUR de vendredi 15 mars


L’alerte du club est levée à cette heure.


La séance du club a permis de réaliser des affiches et de mettre à jour les "prévisions des élèves".


Auparavant, les élèves ont pu constater la permanente activité dépressionnaire qui va concerner la France durant 7 jours. Il fera frais au sol, froid en altitude : cela favorisera des giboulées, de pluie, de grêle, de grésil ou de neige...Mais aussi des éclaircies.


Ils ont aussi pu s’étonner des l’importance des réserves froides en Europe du nord et, à l’horizon des 15 jours à venir, de la constitution de masses d’air chaudes au sud de l’Europe. La probabilité de survenue de l’une ou de l’autre de ces masses d’air, pour la fin du mois, est à peu près égale. Aucune conclusion ne peut donc être tirée pour la prévision à plus de 8 jours !


D’ici là, voir le bulletin des élèves !


BON WEEK-END !


 


ALERTE
OFFENSIVE HIVERNALE


TARDIVE


Attention : ces prévisions sont issues d’un travail d’amateurs. Elles ne peuvent pas se substituer aux prévisions des professionnels, notamment de METEO FRANCE, surtout pour assurer la sécurité des biens et des personnes. Ecoutez donc bien et suivez les prévisions des professionnels.


Rappel  : les phases d’ALERTE du club météo sont d’abord destinées aux élèves qui peuvent suivre en temps réel le déroulement d’une situation atypique et l’étudier comme "un cas d’école" et elles sont aussi destinées à tout le monde et présentées alors comme une invitation à écouter encore plus attentivement les prévisions des professionnels de METEO FRANCE.


MISE A JOUR DE JEUDI 14 MARS


La phase d’alerte du club est maintenue jusqu’à demain. En effet, des gelées de -3 à -5°C demain, vendredi matin, sont prévues et pourraient rendre les endroits seulement partiellement déneigés ou les sols humides encore glissants !


Météo France a d’ailleurs maintenu la vigilance de niveau 3, ORANGE, jusqu’à demain.


Pour la suite, la situation devient plus classique mais les températures, à défaut d’être froides, resteront très fraîches, largement sous les normes : les minimales ne seront jamais loin des gelées, le matin, et les maximales ne dépasseront sans doute pas les 10°C (au lieu des 14°C que l’on peut espérer en ce moment...)


Cette tendance est valable environ une semaine.


Le temps sera lui-même très perturbé, souvent pluvieux à l’avant des dépressions et instable à l’arrière, alternant éclaircies et giboulées, offrant donc de nouveau des possibilités de voir la neige tomber (sans tenue au sol !!!).


En réalité, le temps sensible sera classique, sans doute, mais la synoptique (la situation générale à l’échelle de l’hémisphère) ne le sera pas du tout : le vortex polaire (la dépression permanente au pôle) a totalement éclaté, les puissantes ondulations anticycloniques sur l’océan sont perpétuellement régénérées, un anticyclone polaire très puissant se lie constamment à d’autres hautes pressions, telles que les anticyclones scandinaves...Une nouvelle jonction de ce type est prévue, ce qui advectera de nouveau de l’air sibérien glacial très près de l’Europe de l’ouest, favorisant un maintien étonnant de réserves froides à nos portes (rassurez-vous, pour le moment, les modèles ne les voient pas atteindre notre pays)


DEMAIN : activité régulière du club lors de la pause méridienne.


MISE A JOUR DE MERCREDI 13 MARS


ACTUALITE :


L’alerte orange neige/verglas de METEO France a d’abord été levée en fin d’épisode puis une nouvelle VIGILANCE ORANGE a été remise  !!! Elle est valable jusqu’à demain. Mais le bulletin des professionnels sera souvent remis à jour. Voici le lien vers la carte de VIGILANCE (cliquez ici) . Soyez prudents !


 


Voici le lien vers le site du conseil général pour l’état des routes notamment, les conditions de circulation et les transports scolaires (cliquez-ci)


 


BILAN provisoire de l’épisode encore en cours  :


 


D’abord, en ce qui concerne la neige. Le front est bien redescendu du nord cette nuit et avant que la poudreuse ne se tasse, comme ce matin, il était possible hier soir de mesurer sur surface neutre, à l’abri du vent, un total de 8 à 10cm en zone chartraine.


Cet épisode a été atypique et exceptionnel : lundi, la température a chuté et il pleuvait. Il a commencé à geler la nuit de lundi à mardi jusqu’à -2,5°C avec encore de la pluie, devenue verglaçante. Ensuite, des averses diversement intenses (fortes au sud de Chartres, plus réduites au nord) sont tombées en matinée avant de laisser place à une neige continue mais fine dans l’après-midi qui a laissé croire que l’épisode était presque fini, alors que la deuxième phase plus soutenue a débuté vers 19h jusqu’à plus de minuit !


Comme annoncé depuis jeudi ou vendredi dernier, les contrastes ont été extraordinaires à l’échelle de notre département entre le sud-ouest plutôt épargné, le nord très touché et la partie chartraine, centrale, exposée modérément.


PUIS est venu le FROID intense. Ce matin : -9°C en zone bétonnée d’agglomération (avec effet de réchauffement urbain) et jusqu’à -12°C signalés en zone beaucoup plus rurale ! GFS avait bien cerné les températures minimales. Le ciel s’est en effet dégagé dans la nuit. Comme la couche nuageuse ne faisait pas « d’effet de serre » , un phénomène appelé « albedo » a pleinement fonctionné. Les surfaces enneigées, parce qu’elles sont blanches, réfléchissent la lumière et aussi les « calories », c’est-à-dire la « chaleur ». Donc quand le ciel est clair, on dit ainsi que le rayonnement, c’est-à-dire l’évacuation verticale de la chaleur vers le « haut », est très accentué par l’albedo…Et il fait ainsi très froid. On dit que se forment des « dômes thermiques locaux hyper-froids ». C’est un cas d’école que doivent absolument connaître les élèves du club.


Aussi avons-nous eu en 4 jours, entre la température maximale de samedi dernier de +16°C et notre température minimale de -9°C sous abri en zone péri-urbaine ce matin, pas moins de 25 °C de contraste thermique global  !!!!! C’est considérable et nos organismes doivent s’adapter…


Les sols enneigés de ce matin, sous le soleil déjà haut et puissant du mois de mars, rendaient la luminosité exceptionnelle, presque irréelle ! Mais force est de constater que ce froid historique (depuis 1970 au moins, voire depuis le début du siècle dernier éventuellement par endroit) a aussi causé nombre de dangers sur les routes , ou plus prosaïquement de désagréments que certains reconnaîtront sans mal : les portières de voitures à dégeler à l’eau chaude, la gangue de glace des véhicules qu’il fallait littéralement casser, les batteries qui nous abandonnent…


PREVISIONS :


A quoi s’attendre maintenant ?


Il ne fera pas plus de +2 à +3°c de maximales cet après-midi, ce qui en soi, après les maximales de -1,5°C d’hier est encore exceptionnel  ! Des averses de neige faibles à modérées pourront se produire entre cet après-midi et ce mercredi soir (GFS les signale depuis hier soir. Chers élèves du club, vous pouvez constater qu’elles sont vues plus fortes cette fois...) .


Demain, jeudi 14, des gelées matinales, moins fortes, mais de l’ordre de -3 à -6°C selon les lieux, pourront rendre encore les sols glissants, surtout s’il est éventuellement retombé un peu de neige en soirée : prudence.


Le thermomètre atteindra +4°C au maximum demain ! Cela restera froid.


Mais vendredi 15, même si des gelées le matin sont encore envisageables, il fera +7°C  ! Et encore un peu plus samedi et dimanche, mais le temps deviendra très perturbé.


Pour la suite, je ne voulais pas le dire hier, mais un nouveau blocage pourrait se mettre en place sur l’océan. Cette récurrence est étonnante. Cependant, pas de crainte pour le moment ! A ce jour du moins, au pire, on pourrait s’attendre à des giboulées neigeuses dans une ambiance juste fraîche pour la saison…Et rien n’est encore sûr.


Les élèves du club, avant la séance de vendredi, peuvent encore surveiller la situation et chacun doit rester vigilant en écoutant Météo France, mais je suspendrai sans doute l’ALERTE du CLUB METEO demain.


Pour finir, je mets un extrait du bulletin de vigilance des professionnels pour les zones en ORANGE, dont on fait partie. Il s’agit du bulletin du début d’après-midi, il pourra évoluer dans les prochaines heures. N’hésitez pas à cliquer sur notre département en orange, sur la carte officielle de vigilance, pour lire les mises à jour.


« Qualification du phénomène :
Suite aux fortes chutes de neige des 36 dernières heures et aux très basses températures de cette fin de nuit dernière, le verglas très fréquent rend la circulation routière très difficile.
Faits nouveaux :
Les prévisions météorologiques sont confirmées.
Situation actuelle :
Sur les départements concernés, le verglas est très fréquent sur le réseau routier ce matin. Si les températures redeviennent faiblement positives sur une large frange côtière entre Manche et Seine-maritime, elles sont toujours négatives dans l’intérieur des terres.
Evolution prévue :
Les températures repasseront légèrement positives cet après-midi, mais rapidement il regèlera dans la soirée. Le verglas restera très fréquent sur le réseau routier jusqu’au moins demain en fin de matinée. Par ailleurs, des averses de neige se produiront aujourd’hui, elles donneront localement quelques cm supplémentaires.."

   


MISE A JOUR DE MARDI 12 MARS


Je vais être bref, l’épisode étant en cours.


Je rappellerai que les transports scolaires sont de nouveau suspendus pour demain mercredi (voir message de Monsieur Elleaume).


Et je renvoie au lien (ci-dessous : mise à jour de lundi) vers le site de Météo France notamment.


Cet événement aura été diversement perçu selon les lieux, même très proches géographiquement en Eure-et-Loir. A Chartres même, entre l’agglomération nord et sud, une averse assez forte qui s’est déclenchée vers 6h30 ce matin jusqu’à 7h15 a laissé un ou deux cm en plus dans le secteur sud, centimètres qui n’étaient pas présents au sol à seulement 10 km plus au nord, dans le secteur Poivilliers/St Prest.


Les hauteurs en agglomération chartraine varient donc entre 2 et 5 cm à 16h.


Les disparités sont énormes entre le Thymerais et le Drouais qui ont des cumuls importants et le sud du département qui, à ma connaissance, n’a rien. Chartres est entre les deux zones...


Au niveau national, je n’y reviens pas car les médias en parlent beaucoup, mais l’événement est historique. Une alerte rouge NEIGE lancée ainsi pour la Manche et le Calvados n’a jamais été vue : c’est inédit.


Le froid, qui va s’intensifier cette nuit, sera aussi exceptionnel !


Mais l’épisode neigeux n’est pas terminé à cette heure (16h30) : un peu de neige pourrait encore venir du nord.


Voici à ce sujet la dernière mise à jour de 16h, de Météo France :


"Sur l’Eure-et-Loire,
Les chutes de neige faibles et continues sur le nord du département actuellement, et persistent jusque dans la nuit en glissant très lentement vers le sud.
La couche de neige pourra atteindre en fin d’épisode neigeux demain matin 5 à 8 cm, localement 12 cm vers le nord-ouest de l’Eure-et-Loir.
Cet épisode neigeux sera suivi d’un net refroidissement et de vent de nord-est soutenu
."


Attention pour demain matin, le dernier GFS prévoit -10°C ! Il faudra être extrêmement vigilant sur les trottoirs et chaussées enneigées ou humides.


Des averses de neige, normalement sporadiques, sont encore possibles jusqu’à jeudi.


Il ne fera pas plus de +3°C demain après-midi et pas à peu près la même température ou à peine davantage jeudi. Les gelées seront sensibles jeudi et vendredi matin.


Les températures resteront encore sous les normes mais remonteront malgré tout très sensiblement à partir de SAMEDI prochain. Cependant, le temps devrait être très perturbé : venteux et pluvieux...


 


MISE A JOUR DE LUNDI 11 MARS


M Elleaume l’a annoncé dans une information à lire juste au-dessus du titre de ce bulletin, depuis la page d’accueil : un arrêté préfectoral suspend les transports scolaires pour demain.


Pour reparler directement météo, c’est dire l’importance de l’événement qui vient de débuter tout doucement sur la Normandie. Le plus gros est à venir, entre ce soir et demain soir.


Nous sommes bien en pleine zone de contrastes : actuellement il y a environ 8°C d’écart entre la température de Senonches, dans le Thymerais et celle d’Orgère, en Beauce ! Ces contrastes vont se creuser. Voilà pourquoi il est si difficile de prévoir quand la pluie, qui va se renforcer en cette fin d’après-midi, se transformera en neige. Les modèles surestiment tous la température actuelle, plus basse en réalité que dans leurs projections. Or, ils laissent penser que la neige tombera en milieu de matinée. Je pense en revanche, et je l’ai expliqué durant la récréation aux élèves du club, que la pluie laissera place à la neige bien plus tôt : ce soir dans le Thymerais et le Drouais. Entre le début et le milieu de nuit prochaine sur la région Chartraine, dans la matinée sur la région de Châteaudun. Les cumuls demain soir, selon moi, pourraient atteindre 20 à 25 cm dans l’extrême nord et nord-ouest du département, sans doute entre 10 et 15 cm sur Chartres et entre 2 et 5 cm maximum au sud de l’Eure-et-Loir, vers Cloyes...


Comme Météo France nous a très professionnellement placés en ALERTE DE NIVEAU ORANGE depuis ce matin, il faudra être extrêmement prudent.


Il faut ajouter que le gel sera intense la nuit suivante (entre mardi et mercredi) et qu’une température maximale de 0°C est attendue mercredi après-midi. Le froid va gagner petit à petit les départements plus au sud de la région. Nous aurons des gelées importantes jeudi et vendredi matin et le thermomètre peinera à dépasser 2 à 4°C au meilleur de la journée : des averses de neige seront encore possibles.


Cet épisode est remarquable par son intensité et sa date. Il sera historique par les quantités de neige de la Bretagne à la Normandie et peut-être par l’intensité de certaines gelées matinales dans le nord-est de la France...


PRUDENCE et suivez bien les instructions de Météo France et des pouvoirs publics !


Liens :


Site de la préfecture.


Site vers la carte de vigilance de Météo France (pour des détails, cliquez sur notre département !)


 



AJOUT : voici un extrait du bulletin de Météo France concernant l’Eure-et-Loir (mise à jour de 16h05) . Attention, cela sera souvent remis à jour par les professionnels : cliquez bien sur le département en orange de leur carte de vigilance pour avoir les dernières évolutions :


"
Sur l’Eure-et-Loir, la neige arrive par le sud-ouest en cette fin d’après-midi et tiendra au sol sur l’extrême nord-ouest du département dans un premier temps.
Les cumuls pourront atteindre de 3 cm sur l’extrême sud à 20 cm au nord-ouest d’ici demain soir."


 


 


MISE A JOUR DE DIMANCHE 10 MARS !


Mise à jour en soirée :


L’alerte orange (des professionnels) est déclenchée notamment pour la Normandie. A cette heure, 21h, l’Eure-et-Loir est en ...Vigilance verte sur la carte de Météo France.


En Touraine, les orages ont éclaté en fin d’après-midi. Ils sont en train de remonter. Ils pourraient nous concerner entre 23 et 2h du matin. Sera-t-on réveillé par le tonnerre ? Il se pourrait que nous n’ayons que des averses fortes à ce moment-là. Les contrastes thermiques sont déjà forts : à 20h , il faisait 14°C dans le sud Touraine, 5°C chez nous et 0°C dans le Nord. Ces contrastes vont se resserrer à l’arrière du front orageux. Sur 100 km, nous pourrons avoir des différences de 5 à 10°C !!!!! Il NEIGERA ENORMEMENT sur la Normandie : d’après ECMWF, on atteindrait jusqu’à mardi soir environ 50 cm !


L’Eure-et-Loir est en pleine "zone carrefour " : il est très difficile de dire quand et où commenceront les chutes de neige. Selon ECMWF, le Thymerais pourrait recevoir d’ici à mardi environ 20 à 30 cm de neige, quand Chartres aurait mardi soir entre 5 et 10 cm au sol.


Mais si un décalage intervient par rapport aux modélisations (certaines sont plus alarmistes que d’autres encore ce soir, avec donc de grosses divergences), il pourrait ne rien y avoir du tout...Ou au contraire des quantités plus importantes !!!! En effet, nous abordons à peu près 48 h de précipitations ininterrompues, le front ayant du mal à progresser vers le nord à cause de l’air froid qui le freinera et fera même reculer mardi la dépression.


A priori, à mon avis, à la vitesse à laquelle baisse la température actuellement, je ne serais pas surpris (sans en être certain du tout !) de voir de la neige, au moins tomber sans tenue au sol, demain matin. Tout indique ensuite, sauf surprise, que ce sera de la pluie seule, qui sera remplacée forcément à un moment ou à un autre par de la neige, mais quand ? Entre lundi soir et mardi midi selon les projections. Là encore, je pense que c’est en première partie de nuit de lundi à mardi que la neige arrivera et tiendra au sol, mais ce n’est qu’un avis d’amateur de météo...
 


En raison d’une autre réunion, je ne pourrai pas réunir le club de façon exceptionnelle demain midi, mais je convoquerai les élèves probablement pour MARDI MIDI ! En attendant, chers élèves, lisez ce site et apprenez vous-mêmes à comparer les modélisations avec la réalité !


 


 


Mise à jour de MIDI


ATTENTION !


Les incertitudes sont extrêmes !


Avant de vous proposer les différences entre les modèles pour le TRES COURT TERME (les 24 à 48 prochaines heures), je vous rappelle que Météo France a commencé à évoquer cet épisode dans la presse. Surveillez bien leurs prévisions et écoutez attentivement d’éventuels communiqués et mises en alerte orange de leur part !!!!


J’invite, s’ils le veulent, les élèves à confronter les prévisions de précipitations de GFS HR 0.5 et WRF NMM 0.05 : ils y verront des différences flagrantes ;


Jusqu’à mercredi matin, je suis à peu près sûr que notre département verra la NEIGE, avec des différences étonnantes d’épaisseurs et d’intensités entre le Nord-Ouest (Thymerais et Drouais) et le sud (région de Châteaudun/Cloyes) Evidemment, cela sera sans doute plus marquant au nord-ouest.


DONC :


- LE PLUS NEIGEUX est un modèle à mailles très fines utilisable simplement 24h à l’avance en raison de sa résolution. WRF NMM 0.05 . Il envisage dès cette nuit, sur l’Eure-et-Loir un passage neigeux important laissant une couche demain matin. Cela serait dû au CONFLIT THERMIQUE qui a débuté ce matin. La dépression océanique approche, elle est visible sur les images satellites (visibles et infra-rouge) Elle apporte de l’air doux et humide. Sur l’ISlande, la cellule anticyclonique est bien en place : elle véhicule vers la France l’air glacial de Scandinavie. Nous en sommes témoins en ce moment puisque le beau soleil du début de matinée a été remplacé par cette brume qui signale des brassages thermiques, pour le moment plus horizontaux que verticaux (pas d’instabilisation pour l’heure, mais cela devrait arriver cette nuit). OR, cette rencontre plus franche, dans le cadre d’une structuration frontale, pourrait générer de violents conflits, avec mouvements verticaux importants capables de créer des orages sur l’ouest et en Bretagne.  MAIS WRF NMM est le seul modèle qui prolonge jusqu’à notre département ce conflit. Les intensités de précipitations sont prévues fortes pour cette nuit, avec intrusion plus forte de froid en basses couches. Résultat, selon CE modèles : la neige serait au sol dès demain matin. Ensuite, cela pourrait se radoucir avec de la pluie, avant une réapparition importante de la neige mardi.


-GFS ne laisse attendre de la neige qu’en journée de MARDI, dès l’après-midi, pendant plusieurs heures, pouvant laisser quelques cm au sol


-ECMWF est gênant car à maillage large. Il ne facilite pas la localisation d’apparition de la neige dans le front précipitant. OR, il paraît ne nous rendre menacés par cette neige tenant au sol qu’en journée de MARDI lui aussi. (les élèves, vous n’avez pas accès aux précipitations de ce modèle : ne les cherchez pas.)


EN L’OCCURRENCE, j’avoue mes difficultés à évaluer les risques neigeux. Tout comme vous, je me rapporterai évidemment à METEO FRANCE.


Cependant, à mon avis, accordant ma confiance au premier modèle, je tendrais à croire que de la neige est possible la nuit suivante, suivie d’une pluie froide, qui sera elle-même remplacée de nouveau par de la neige entre lundi soir et mardi matin.


Ce qui a été écrit hier,ci-dessous, est encore valable quant à l’intensité de l’événement national.


Peut-être un rapide point ce soir des risques de précipitations, à partir des derniers runs.


 


AJOUT DE SAMEDI 9 MARS


Mise à jour du SOIR :


La neige pourrait s’inviter dans le département dès lundi soir, mais c’est surtout la nuit suivante ou en matinée de mardi que le gel va arriver et que la pluie se transformera en neige qui tiendra au sol. Il pourrait neiger même la nuit suivante.


EPISODE EXCEPTIONNEL à attendre en France :


-La neige va tomber en quantité HISTORIQUE pour une mi-mars entre le Nord Pas de Calais et la Normandie. Mais il neigera aussi beaucoup dans le sud de la France entre mercredi et jeudi.


-Les températures maximales risquent de battre des records de froid (pas plus de -4 à -2°C entre le nord-est et la Normandie mercredi. 0°C en Eure-et-Loir)


-Les températures minimales pourraient aussi battre des records, surtout jeudi ou vendredi matin (selon GFS, aux frontières de la Belgique, -14 à -18°C sont à craindre ; Et -12°C selon le plus raisonnable ECMWF. En Eure-et-Loir, on pourrait craindre -6 à -8°C jeudi matin ou vendredi matin)


- Un autre épisode neigeux est à craindre en fin de semaine.


-REDOUX probable pour dimanche 17 mars...!!!!!


 


Mise à jour de MIDI :


Ce que j’ai écrit hier reste valable, mais la chronologie se précise apparemment un peu.


SITUATION : pour savoir où il va neiger (avant d’en estimer les quantités), il faut connaître le trajet de la dépression qui arrivera entre dimanche et lundi. Ukmo, GFS et ECMWF semblent se mettre d’accord ce matin. Chers élèves du club, vous pouvez le constater, mais vous n’aurez pas accès aux cartes de précipitations de ECMWF. Je vais ici les synthétiser en les croisant avec GFS et Ukmo.


Cette trajectoire de dépression est capitale car à l’avant, il fera trop "doux" (euphémisme) pour que la neige tombe et à l’arrière, le froid sera suffisant pour permettre des cumuls hors du commun, surtout à la mi-mars. Les zones les plus exposées sont toujours celles du nord à la Bretagne en passant par la Normandie !!! Notre département est vraiment en frontière. Dans cette situation, par exemple entre lundi soir et mardi midi, il pourrait neiger dans le nord ou le nord-ouest de l’Eure-et-Loir, sous 0°C (Drouais et Thymerais), et pleuvoir dans le sud et le sud-est avec 4 ou 5°C (Beauce et Dunois) !!!


"Prévisions" ( à ce jour, car cela évoluera !) :


Voilà pourquoi je vais faire ces estimations avec beaucoup d’incertitudes. Mais en l’état actuel des modélisations, dans un certains "accord", le risque pour la région chartraine se situerAIT (notez l’emploi du conditionnel)  surtout MARDI 12 mars ! A priori, c’est entre l’après-midi et la soirée que de la neige tenant au sol pourrait tomber. Les chutes de neige pourraient durer jusqu’au lendemain matin, mercredi 13.


A partir de ce moment-là, entre mardi soir et jeudi, nous pourrions connaître les deux jours les plus froids de l’épisode, en sachant malgré tout que les températures resteraient sous les normes jusqu’au week-end, au moins, et qu’un autre épisode neigeux en fin de semaine n’est pas à exclure.


Peut-être un autre point encore plus rapide des précipitations prévues ce soir, à partir des derniers "runs"...Ou demain...


 


MISE A JOUR DE VENDREDI 8 MARS

  • SOIR


Ce soir, je vais me baser davantage sur ECMWF, puisqu’il est assez stable depuis deux jours et que GFS, dans ses deux derniers "runs", s’est un peu plus aligné sur ce dernier. En outre, les projections du modèle européen cadrent assez bien avec celles qui ont été annoncées au grand public ce soir.


Je rappelle que la situation sera de nouveau un "cas limite" nécessitant expertise et technologie pour assurer une prévision fiable. Il faudra donc se fier à Météo France pour avoir des certitudes quant à l’événement qui se profile. En effet, une telle invasion froide en basses couches, venant des réserves glaciales du continent, mêlée à l’air océanique chargé d’humidité, va créer une zone de conflit très difficile à cerner pour la prévision. Ainsi, au coeur de l’événement, mardi, quand (je pense) nous serons sous la neige avec 0°C, il fera sans doute presque 10°C à 100 ou 200 km plus au sud. Cette situation rappelle énormément celle de début décembre 2010, quand la neige tombait abondamment sur l’Eure-et-Loir à midi et qu’il faisait dans le même temps une dizaine de degrés à Orléans et plus de 15°C vers Saint-Etienne !!!! Ce qui va arriver ressemblera beaucoup à cela, dans un premier temps.


DONC, CONCRETEMENT, en sachant que ces prévisions évolueront encore sûrement demain et après-demain, je pense qu’il est possible ce soir de déterminer plusieurs éléments, en croisant les modèles et en prenant pour arbitre ECMWF :


-la dernière journée de douceur sera dimanche (10 à 12°C)


-Lundi, à partir de la mi-journée, la température ne cessera plus de baisser pendant 48h. Nous partirons de +6 à +8°C vers midi. Il pleuvra à ce moment-là.


-En fin de journée de lundi, les précipitations pourraient s’intensifier et devenir neigeuses, le thermomètre approchant le 0°C. Je pense que cela pourrait tenir au sol. Mais, encore une fois, la frontière entre la température positive et négative sera très mince, et s’avère donc difficile à déterminer !!!!


-La neige tombera peut-être encore durant la nuit ainsi que la journée de mardi, alors que le thermomètre, pour le centre de l’Eure-et-Loir ne devrait pas dépasser le 0°C (il fera sans doute +10°C à 200 km plus au sud !!!)


En l’état actuel des modèles, je ciblerais cette période, entre lundi soir et mardi après-midi comme potentiellement la plus critique pour notre offensive hivernale, du moins comme celle qui est la plus à surveiller. Cette bande de froid, où tombera la neige tenant au sol, devrait s’étirer de la Belgique à la Bretagne, en passant par la Normandie (où je crains de très forts cumuls de neige, précisément sur le sud Bretagne et sur les hautes et basses Normandie), en passant par la région parisienne ET NOTRE DEPARTEMENT, ce dernier étant en marge sud et formant la frontière de la bande critique (très difficile à localiser exactement, vous l’aurez compris !!!!).


-En soirée de mardi et la nuit suivante, les chutes de neige pourraient perdurer en gagnant peut-être le sud de la région Centre (qui devrait être plus épargné que notre département), mais elles devraient graduellement perdre de l’intensité.


-la nuit de mardi à mercredi devrait être glaciale : -4 à -6°C à priori.


-Peut-être pas de dégel pour mercredi


La suite est très, très incertaine, peut-être moins froide, mais toujours largement sous les normes avec éventuellement un autre passage neigeux en fin de semaine jeudi ou vendredi.


Ce sont-là, à mes yeux, les hypothèses les plausibles concernant l’épisode hivernal remarquable, à défaut d’être historique, que nous allons vivre.


Mais je les affinerai ce week-end, avec une mise à jour quotidienne, en fonction des nouveaux "runs" des modèles, car tout peut changer d’un run à l’autre. Et il faut évidemment surtout écouter Météo France.


A demain.


 

  • (mi-journée)


J’invite les élèves qui le peuvent et le veulent à suivre l’évolution en autonomie à partir des modèles, car le suspenses est haletant.


Un peu d’expérience en analyse météo est nécessaire mais les élèves du club pourront sans doute, en cette mi-journée, repérer des différences fondamentales entre :


-GFS, qui atténue dans sa dernière version l’intensité du froid et qui repousse au nord le conflit entre le froid et l’humidité. Par conséquent, il ferait jusqu’à 4°C en journée et la neige ne pourrait tomber chez nous que mercredi, en petite quantité


ET


-ECMWF qui maintient l’arrivée du froid pour lundi, conjointe à celle de l’humidité océane. Par conséquent, il laisse entrevoir des chutes de neige lourdes, abondantes et régulières, même chez nous, durant 2 à 3 jours.


JE NE PEUX PAS TRANCHER ! Ces deux modèles sont les plus fiables à notre disposition...Il faudra attendre les mises à jour de ce soir, ou du week-end pour avoir une idée précise de l’intensité de l’épisode à venir.


Prochaine mise à jour : peut-être ce soir...


 


 


MISE A JOUR DE JEUDI 7 MARS (soir)


Les modèles de ce soir, tout comme ceux de ce midi analysés avec les élèves, confirment l’épisode très froid pour la saison. Mais il est difficile d’en dire davantage pour le moment. En effet, jusqu’à samedi, il va falloir affiner les réglages, pour tenter de localiser les zones qui seront concernées par les chutes de neige en plaine et pour évaluer le niveau réel des températures.


Pour le moment (mais cela va changer encore, dans un sens ou dans un autre), l’invasion froide serait un peu ralentie et légèrement atténuée (je ne connais personne qui s’en plaindra !!!). Il pourrait faire quand même jusqu’à +3 ou +4°C de température maximale lundi. C’est peut-être mardi, voire mercredi aussi, que nous pourrions ne pas connaître de dégel en journée.


Quant à la neige, le potentiel existe, notamment pour notre département, entre lundi et mercredi.


A suivre.


Prochaine mise à jour normalement demain soir.


 


ALERTE déclenchée le MERCREDI 6 MARS (soirée)


Je n’ai guère le temps, mais une consultation rapide des modèles confirme ce que je craignais hier : tous s’accordent à laisser penser ce soir que l’épisode que nous allons connaître sera brutal, massif et peut-être...durable.


Si les prochains "runs" (= sorties de modèles) confirment cette situation, cela sera exceptionnel dans l’histoire de la météo du mois de mars en France.


La douceur actuelle va durer jusqu’à dimanche. Si l’on suit le modèle GFS (et les autres s’accordent sur ce point, ce soir) : il devrait faire 12°C dimanche à 13H... Mais 24 heures plus tard, lundi à 13h, après une matinée à -5°C environ, il ne fera pas plus de 0°C !!!! Entre dimanche après-midi et minuit, nous pourrions perdre pas moins de 12°C. L’invasion froide va être brutale. J’avais en effet expliqué hier soir et le week-end dernier que les réserves froides étaient considérables sur l’Europe du nord-est, et bien plus intenses que cet hiver. Or, seule la masse d’air importe. Le rayonnement solaire assez intense un 12 mars, ne changera rien à l’intensité du froid réel et ressenti, s’il vient vraiment nous envahir.


Cette offensive hivernale pourrait générer une absence de dégel pour lundi et mardi, peut-être mercredi, ce qui signerait une "vague de froid" au sens strict : ce serait donc exceptionnel pour une mi-mars, en France.


En outre, même si les précipitations sont trop difficiles à envisager 4 jours à l’avance, ce même GFS montre des chutes de neige possibles, de plus en plus intenses entre dimanche soir et mardi...neige qui dans ces conditions tiendrait au sol, bien entendu. Je n’ose le croire encore, mais ce scenario est pourtant des plus crédibles, au regard de tous les indices amoncelés.


A demain pour une nouvelle mise à jour.


SEANCE EXCEPTIONNELLE DU CLUB à 13h !!!!


 


 


 


Pré-ALERTE


OFFENSIVE HIVERNALE !!!!


 


Déclenchement de la pré-alerte CE MARDI 5 au SOIR !!!


 


C’est étonnant...Alors que nous souhaitons tous à présent la douceur du printemps que nous avons eu la chance de connaître hier et aujourd’hui, un événement peut-être majeur est en passe de se mettre en place...


La douceur va persister jusqu’à samedi avec un temps de plus en plus perturbé, pluvieux et venteux.


Mais au nord de ce rail dépressionnaire qui va nous survoler entre la fin de semaine et le week-end prochain, va se constituer un dôme de hautes pressions entre Islande et Groenland, qui vont rallier les hautes pressions atlantiques qui se constitueront à l’arrière des dépressions. La boucle sera bouclée. le blocage sera en place. Et l’air continental viendra rencontrer l’air humide de l’océan, sur toute l’Europe de l’ouest, et donc sur la France.


Ce qui est extraordinaire, c’est que les actuelles réserves froides sur la Scandinavie et le nord-est de l’Europe n’ont JAMAIS été aussi importantes de tout cet hiver. Donc, si elles déferlent, malgré le soleil assez haut de ce mois de mars, la masse d’air sera si froide qu’elle occasionnera de sévères gelées (attention aux plantes fragiles !) et que la neige tombera sans doute.


Je ne vois pas trop ce qui pourrait empêcher cette mécanique apparemment fiable et bien huilée : les élèves du club peuvent comparer GFS, son ensembliste GEFS, EMCWF, Nogaps...Tous sont en accord. Seul le modèle Ukmo, qui voit un FROID moins intense, me fait encore douter et m’empêche d’activer ce soir la phase d’alerte du club météo.


Soulignons que les configurations les plus extrêmes envisagent en 48h un refroidissement de 12 à 15°C entre samedi 9 et lundi 11 mars !!! Et si l’on considère le scenario médian, il est probable que nous passions d’une température maximale d’environ 12°C samedi à une température maximale d’environ +2°C lundi.


INFORMATION : LA SEANCE DU CLUB METEO aura LIEU JEUDI 7 à 13h, et non pas VENDREDI 8 !!!


A suivre. Prochaine mise à jour mercredi soir.