Vous êtes ici : Accueil > L’association sportive > Résultats sportifs > Résultats 2017-2018 > Résultats des régionaux de futsal à Châteauroux du mercredi 11 avril (...)
Par : J. Robert
Publié : 13 avril 2018

Résultats des régionaux de futsal à Châteauroux du mercredi 11 avril 2018

Une équipe extraordinaire : "Les boas" ils ne laissent pas respirer leur adversaire !


L’équipe est constituée de : Eliot Bressy, Clément Gaudin, Jovani Castro Pinto, Erwan Derache, Gabin Derouet, Alex Voise et Florian Truffert




Après un lever très matinal et un rendez-vous à 6h30, pas sujet au performance, nous avons voyagé 3h en bus.


Joran, notre jeune officiel en a profité pour réviser le règlement et s’entraîner sur un questionnaire. Le trajet fut calme.


Nous arrivons à Déols dans l’Indre sur les coups de 9h30.


Les joueurs mangent un peu pour avoir de l’énergie toute la journée. On soigne les détails, un réveil musculaire est nécessaire. C’est leur discours d’avant match avec organisation en défense et en attaque et conseils individualisés.



Nous sommes dans la poule B, nous rencontrerons le collège Les Sablons de Buzançais dans l’Indre et le collège Jean Pelletier d’Orléans dans le Loiret


La poule A est constituée des collèges Les provinces de Blois, Beaulieu de Joué les tours et Jean Renoir de Bourges.


Les matchs de poule auront une durée de 12 minutes.




Les 2 premiers de chaque poule se rencontrent en demi finale croisée.


Nous commençons le 1er match contre Buzançais.


Le match est rendu assez facile par le 5 majeur. Nous marquons assez vite le 1er but ce qui nous met en confiance par Florian sur une récupération, il fait la différence et conclut par une belle frappe. Nous faisons le break par Eliot qui marque sur un petit pont. Le match est bien maîtrisé tactiquement en losange. Par contre, nous faisons 4 fautes bêtes en 4min30s, à la prochaine faute pénalty à chaque fois ! Le temps mort est nécessaire pour calmer le jeu. Jovani après une belle montée, déborde son adversaire et centre pour Eliot qui termine l’action par un plat du pied. Un but playstation. C’est le moment de faire rentrer nos remplaçants. Clément dans un premier temps fait une bonne rentrée sur le côté. Alex est vigilent dans les buts mais il ne peut rien faire sur un contre, il reviennent à 3-1.




Mais tout de suite derrière suite à un magnifique une-deux, Erwan met un tir en pleine lucarne après un relais d’Eliot qui est dans tous les bons coups. Gabin fait son entrée et contribue à l’équilibre de l’équipe. Un vrai pressing est établit, nous nous procurons de nombreuses occasions mais les poteaux et la barre sauvent nos adversaires. Le score est donc de 4 à 1 en notre faveur. Le 1er match lance magnifiquement la journée.


Nous allons pouvoir observer nos futurs adversaires. Il faudra être sérieux mais c’est un match à notre portée. Mais il faut mettre les ingrédients.


Nous rencontrons l’équipe d’Orléans qui nous avait sorti l’année dernière en demi finale :


http://clg-soutine-saint-prest.tice.ac-orleans-tours.fr/eva/spip.php?article1553


Souvenirs, Souvenirs Jovani, Erwan et Joran étaient déjà de la partie.
Le match démarre bien. On marque encore rapidement par Eliot sur un centre en retrait. Par contre défensivement, on est assez friable sur les côtés car le replacement n’est pas toujours effectué. Alex nous fait 2 beaux arrêts. C’est le moment de prendre un temps mort pour réorganiser les choses. Nous passons en carré pour avoir une meilleure assise en demandant à Jovani et Florian de monter chacun leur tour pour accompagner les actions. Il faut également exercer un pressing pour les étouffer, notamment sur le temps de passe. Et là cela devient un festival où chacun a pu apporter sa pierre à l’édifice. Erwan creuse l’écart après une fixation du gardien et un décalage pour marquer dans le but vide. Erwan réalise le doublé sur un centre d’Eliot en passant devant le défenseur et en déviant le ballon. Clément aggrave la marque suite à une récupération en contrant un défenseur adverse et remporte son 1 contre 1 face au gardien. Puis, c’est autour de Gabin d’effectuer un une-deux avec Erwan pour marquer. Avant d’inverser le sens de l’action, Erwan fait un une-deux avec Gabin et marque son 3ème but. C’est un festival. Les joueurs d’Orléans ne respirent plus. "Les Boas" ont resserré leur étreinte. 6 à 0 pour Soutine.


C’est la pause déjeuner. Pas de ballon, mais du repos car il y a un truc à faire. Les deux équipes qualifiées dans l’autre poule sont assez fortes et de notre niveau.


C’est les demi finales avec 2 mi-temps de 8 minutes.





Nous jouons Blois en conservant notre tactique en carré afin d’étouffer leurs deux attaquants car défensivement, ils sont prenables. Après un début de match assez timide, nous subissons le jeu. Ils obtiennent deux ou 3 situations dangereuses sur des pertes de balle évitable. Mais Alex fait l’arrêt qu’il faut et les défenseurs viennent contrer au dernier moment. Cependant, Erwan se blesse en taclant il pousse le ballon mais un joueur vient tirer très fort dans sa cheville. Grosse entorse, il ne pourra pas rejoueur. Un temps mort et un changement s’impose. Eliot a du mal à se mettre en jambe. Clément rentre. C’est le moment d’être plus agressif dans le jeu, les duels, le pressing. Un cri de guerre de boa ça soulage et ça libère. Les garçons étouffent complètement leur adversaire et un siège s’établit. Cela frappe dans tous les sens. 25 tirs, 4 poteaux ou barre, 10 arrêt du gardien ou contre de joueur sur la ligne, 11 tirs à côté. Il n’arrive plus à sortir mais on est maladroit et malchanceux ! A 10s de la fin, pénalty pour nous mais le 2ème arbitre déjuge et n’accorde qu’un coup franc. La faute avait bien eu lieu dans la surface. Jovani prend son élan et met une grosse frappe, tous les joueurs de Blois sont sur leur ligne de but. Mais le ballon se glisse dans un trou de souris entre deux joueurs. Fin du match. La victoire est méritée. Mais quel suspens ! Joran et les remplaçants en encourageant nous ont bien aidé à masquer la voix des coachs adverses. Bien joué les boas !


C’est la finale attendue contre l’équipe de Bourges qui a deux très bons dribbleurs et un défenseur très solide. Le match va être compliqué. Et le scénario va être fou, fou, fou. Nous décidons de jouer en losange notre tactique la plus maîtrisée en défendant demi-terrain pour les aspirer et avoir de l’espace dans leur dos. Défense de zone obligée. Le match est très équilibré mais la moindre erreur se paie . Sur une perte de balle de Gabin non couvert par Clément, leur attaquant prend de la vitesse tire et marque. 1-0 pour eux. Rien n’est perdu. A 4min30s de la fin de la 1ère mi-temps, nous prenons notre temps mort pour exercer un pressing tout terrain en rejouant en carré pour surprendre l’adversaire. Nous nous créons quelques bonnes occasions sur des ballons de récupération. Sur une relance longue anodine d’Alex, Eliot se mélange les pinceaux sur son contrôle, Clément n’anticipe pas la perte de balle, les 3 pas dans le mauvais sens sont fatals. Son joueur se retrouve servi et marque sur une frappe placée. C’est la mi-temps mais rien n’est perdu ! Il faut positiver ! Il faut être plus coordonné dans notre pressing, plus proche de notre adversaire, ne pas leur laisser un espace. Il faut jouer au ballon en mettant de l’intensité tout le temps. Nous repassons en losange pour les surprendre à nouveau et exercer un pressing plus important sur leur losange. L’option tactique paie. Nous les acculons devant leur but et sur une de nos nombreuses frappes, Florian sur une récupération, nous fait un déboulé, un dribble et marque d’une frappe splendide. Les berruyers jouent avec la peur et commence à faire des fautes inutiles, dû à la pression exercé. Ils commettent l’irréparable avec une 4ème faute équipe dans la mi-temps. Pénalty ! Jovani s’avance et marque par une belle frappe placée. Nous maintenons l’étau, cela frappe de chaque côté. C’est un match qui devient fou, fou mais nous touchons les montants ! La table siffle la fin du match mais les joueurs de Bourges qui n’ont pas entendu le coup de sifflet jouent une touche longue, Florian ne saute même pas et il marque de la tête. Ils croient qu’ils ont gagné. Mais le but est refusé, les boas qui avaient entendu le coup de sifflet s’étaient arrêtés de jouer. ouf.


Séance de tirs au but, la loterie ! Les boas avaient déjà perdu en foot à 8 en demi finale contre Epernon aux départementaux. La séance est folle comme le match. Jovani, Florian manque leur tir mais Jovani arrête les deux tirs adverses. Bourges marque, Gabin égalise. Eliot manque, Bourges également. Puis Bourges prend l’avantage sur le dernier tir. C’est à Clément qui ne veut pas tirer mais il s’applique et marque ouf. C’est la mort subite. Jovani fait une nouvelle parade. Alex a la victoire au bout du pied mais la pression est trop grande et il tire à côté. Ce n’est pas grave. Tous les joueurs ayant tiré, on recommence. Jovani effleure le ballon de sa main gauche qui finit sa course dans le filet. C’est à son tour de tirer mais le gardien adverse arrête sa frappe.


C’est fini, Bourges remporte le titre, les garçons sont déçus et pleurent. Mais il reste fair-play et vont serrer la main de leurs adversaires.




Merci pour ce beau tournoi, cette qualité de jeu et ce mental de battant, j’ai adoré. 
Il faut penser à notre blessé, Erwan qui a l’air de souffrir.


Un gros merci à Joran Ferron qui confirme sa validation académique en jeune officiel en théorie comme en pratique.



Les boas ont encore des belles aventures à vivre.



M.Robert